Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2013

Réponse au groupe UMP / UDI au vœu "Refus du village d'insertion" Conseil municipal du 17 octobre 2013

Tout d'abord, je voudrais préciser les choses. De quoi parle-t-on ?

Sous les termes "village d'insertion", on peut imaginer de nombreux logements et un regroupement de dizaines de familles. Ou, comme vous l'avez fait, Monsieur le Député, sur La Chaîne Parlementaire, exagérer de façon caricaturale la situation pour attiser la peur, je vous cite :

" [...] A Tourcoing, dans ma commune, il y a des dizaines, des centaines de caravanes qui s'installent [...]."

 

Mais nous ne sommes pas dans l'imaginaire et la spéculation : on évoque ici en fait trois logements, TROIS, qui pourront abriter TROIS familles (6 adultes et 7 enfants). Ces familles ont la volonté de s'intégrer, ont été choisies par la préfecture avec des critères bien précis. Les enfants sont scolarisés, les parents accompagnés socialement par le CCAS et l'AFEJI.

 

Quand vous dites dans votre voeu "Si Tourcoing peut accueillir quelques familles, qui souhaitent véritablement, s'intégrer à notre pays, il faut que ces dernières soient traitées ni plus, ni moins, comme toutes les familles françaises et étrangères...", c'est exactement ce dont il s'agit. Ni plus, ni moins.

 

Par ailleurs, il faut savoir que les fonds européens ont été sollicités à hauteur de 80 % pour ce projet, l'état finance l'accompagnement, la Ville met l'immeuble à disposition.

 

De toutes façons, humainement, c'est vraiment le moins que l'on puisse faire, face à une telle détresse...


Thérèse Kozlowski-Marescaux

Adjointe du secteur sud

 

17/12/2012

Conférence sur le climat de Doha 2012


Intervention au Conseil Municipal du 6 décembre 2012

Alors que se tient en ce moment, à Doha au Qatar, la 18e conférence sur le climat, tout porte à croire que les négociations seront difficiles, nous pourrons en juger demain soir puisque la conférence n'est pas terminée.

Laurent Fabius, Ministre des Affaires Étrangères, vient de confirmer officiellement à Doha que la France est disponible pour accueillir en 2015 la conférence de l'ONU sur le climat.

Au niveau international, nombre de pays freine des quatre fers pour atteindre l'objectif de ne pas dépasser 2° de hausse de la température globale de notre atmosphère, en particulier les Etats-Unis et les pays émergents, comme par exemple la Chine, le Brésil, même s'ils commencent à comprendre que eux aussi ont intérêt à s'impliquer dans cette problématique au vu des prévisions du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernementaux sur l'Evolution du Climat), dont les scénarii les plus pessimistes sont en train de se réaliser.

A Tourcoing, nous restons optimistes et nous agissons en toute cohérence avec ces objectifs. Nous avons même le projet d'être plus ambitieux que l'Europe sur ces questions, c'est-à-dire au-delà des 3 x 20 pour 2020 (20 % ENR, -20 % d'émission de GES, -20 % consommation d'énergie).

panneaux PV.jpeg

Favoriser la production d'énergies renouvelables, c'est promouvoir entre autres les panneaux photovoltaïques, ce que nous faisons à Tourcoing, l'implantation d'éoliennes, la géothermie, etc...

Lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, c'est avant tout travailler sur les transports, et sur le bâtiment. En effet, le chauffage de nos bâtiments et de nos habitations est un important producteur de gaz à effet de serre. En rénovant nos chaudières municipales, nous veillons à réduire significativement les émissions. Pour ce qui est des transports, nous favorisons les déplacements en transports en commun en lien avec Lille Métropole Communauté Urbaine et Transpole.

En consommant moins d'énergie, nous agissons également contre le dérèglement climatique. Le chantier est encore devant nous puisqu'ici c'est essentiellement l'isolation des bâtiments qu'il faut revoir. C'est un grand chantier autant pour les pouvoirs publics que pour les citoyens tourquennois. Il s'agit là d'un gisement d'emplois non délocalisables qu'il faut développer.

Même si à Doha, les résultats ne sont pas aussi ambitieux que nous le souhaitons, il ne faut pas baisser les bras et nos ministres seront, nous l'espérons, assez pugnaces ; à Tourcoing, nous agissons pour que effectivement cet objectif des 3 x 20 soit atteint en 2020.

Thérèse KOZLOWSKI

Adjointe du Secteur Sud

05/03/2012

Il y a un an, Fukushima : " Le nucléaire est un pari perdant ..." Stéphane Hessel.

Il y a un an déjà un tsunami d'une rare violence ravageait les côtes japonaises.
La catatrophe humaine est incalculable, le peuple japonais touché dans sa chair tente aujourd'hui de se relever.
Cette catastrophe naturelle aux conséquences humaines, écologiques et technologiques considérables n'est à ce jour pas encore totalement mesurée.
Dans nos sociétés dites sophistiquées c'est ce qu'on appelle "l'effet papillon", pour faire simple; un élément imprévisible en déclenche d'autres généralement beaucoup plus prévisibles.
Ce qui était prévisible c'est la série de catastrophes technologiques induites par les effets de ce Tsunami dont la catastrophe nucléaire de Fukushima.
Aujourd'hui les Japonais pleurent leurs disparus et pansent les plaies visibles de l'accident nucléaire, ils s'interrogent aussi sur la supression de la production nucléaire.
Ci dessous, le message de Katsutaka Idogawa, Maire de la ville de Futaba , est sans équivoque :
 


Message de Katsutaka Idogawa, Maire de la ville... par kna60

Alors que dans le monde et en Europe les gouvernements révisent leurs politiques énergétiques, la France s'enfonce dans le déni.
Hormis Eva Joly, aucun des candidats à l'élection présidentielle ne propose de réelles solutions alternatives.
Pire, sans même entendre les propos pourtant très mesurés du nouveau dirigeant d'Areva, les tenants du tout nucléaire imposent leurs lois, leurs fonctionnements, une vision d'un monde merveilleux où le risque n'existerait pas!
Les Habitants n'ont qu'à subir leur lubies/lobbyes : aujourd'hui encore, malgré les interpellations incessantes, un nouveau train de déchets nucléaires en provenance de la Hollande va traverser Tourcoing.
Alors qu'à notre demande, le Conseil Municipal s'est prononcé unanimement pour évaluer les possibilités d'interdire la traversée de Tourcoing par les convois nucléaires et pour diffuser l'information auprès des habitants, le gouvernement et l'État font la sourde oreille à nos demandes répétées. "Dormez braves gens le péril nucléaire est invisible, inodore et incolore ... "

7637315347_stephane-hessel.jpgCurieusement ceux qui nous déclinaient il y a encore quelques mois dans toutes les réunions et à toutes les sauces, la bonne parole de Stéphane Hessel, sont aujourd'hui étonnamment muets quand celui-ci déclare : "Le nucléaire est un pari perdant. En faisant le choix du nucléaire, nos dirigeants nationaux ont engagé notre avenir pour des décennies entières – sans nous consulter. Ils ont réquisitionné une thématique cruciale et se permettent de prendre les décisions seuls."

Alors comme Stéphane Hessel, les écologistes d'Europe Ecologie Les Verts réaffirment : "Aujourd’hui, insurgeons-nous, mobilisons-nous, exigeons ensemble et publiquement la sortie du nucléaire".
into-eternity-affiche.jpgA l'occasion d'une nouvelle Veillée Antinucléaire, nous en débattrons ce vendredi soir au Cinéma "Les Ecrans" suite à la diffusion de "INTO ETERNITY", un film de Michael Madsen et comme le dit fort justement ma collègue Thérése Kozlowski dans la dernière parution du Label Ville : "Les démantèlements nécessiteront des compétences que possèdent évidemment les agents des centrales, contrairement à une usine qui ferme, où les salariés se retrouvent sans emploi. Le développement des énergies renouvelables est un énorme réservoir d'emplois. Qu'attend-on ?"
 
Bernard Despierre - Adjoint au Maire, Conseiller Communautaire Lille Métropole.
 

02/02/2011

Tourcoing sans nucléaire, c'est possible !

stop nuke.gifNous l'écrivions le 2 décembre dernier : Tourcoing est le lieu de passage des convois ferroviaires de déchets nucléaires en provenance de La Hague vers Mol en Belgique.
 
L'épisode neigeux de fin 2011 a perturbé le calendrier de ces transits pour le moins inquiétants et les médias belges nous annoncent de nouveau la traversée de Tourcoing ces prochains jours.
 
Le Préfet, représentant du gouvernement français, reste sourd aux demandes répétées des élu(e)s unanimes de notre ville; demandes portant notamment sur l'information des riverains sur la conduite à tenir en cas d'accident majeur.
 
Les habitants des quartiers concernés - Epidème, Gambetta, Gare, Centre Ville, Virolois, Croix Rouge - ont le droit de savoir ce que seraient les conséquences de ce "risque avéré" que sont les transports de matières dangereuses à proximité de leurs lieux de vie.
 
Classées en france "Confidentiel Défense" pour des raisons hyper sécuritaires que nous condamnons, les informations relatives à ces transports ne sont donc pas officiellement diffusables.
 
Nous nous exprimerons donc au conditionnel !
 
convoi nuke.jpgInformés par les médias belges reprenant Greenpeace Belgique et le Réseau Sortir du Nucléaire, il y a de forte probabilité qu'un convoi de déchets nucléaires composés de deux Castors (wagon spécialisé) puisse sillonner Tourcoing demain jeudi 3 février.
 
Ce nouveau convoi pourrait partir de Valognes dans la Manche ce matin et serait annoncé demain vers 19h00 à la gare de Tourcoing pour rejoindre la gare de Mouscron à 20h00.
 
democratie nuke.jpgPour pallier à ce manque d'information officielle contraire aux réglementations européennes et nationales, les militants écologistes soutenus par leurs élus ont distribué 2000 tracts d'information dans les boîtes aux lettres des riverains concernés.
 
Nos propositions et actions, largement explicitées depuis 2004, dans la motion votée au Conseil Municipal de juin 2008 et dans le courrier adressé à Mr le Préfet en décembre dernier, seront amplifiées dans les mois à venir.
 
Bernard Despierre - Adjoint au Maire - Conseiller Communautaire
 
En savoir plus :
24 janvier 2008 : 16h00 - Cinq wagons de combustible nucléaire traversent Tourcoing http://bernardespierre.hautetfort.com/archive/2008/01/24/...
 
 


Archives : Non au train de combustible nucléaire - Tourcoing Lille

02/12/2010

Convois de Déchets nucléaires traversant le territoire Tourquennois : Lettre au Préfet du Nord.

 Monsieur le Préfet,

Les médias belges nous informent depuis quelques jours du passage imminent de nouveaux convois ferroviaires de déchets nucléaires provenant de France vers leur pays.

ondraf.gifCes informations sont confirmées par l'ONDRAF, organisme national belge des déchets radioactifs, sans en préciser le parcours.

S'agissant de retraitement de déchets nucléaires nous savons à ce jour que ces convois ferroviaires partiront de l'usine de retraitement de La Hague en France pour être livrés à la gare de Mol en Belgique et être ensuite redirigés par la route à Dessel.

Ancien membre du Secrétariat Permanent de Prévention des Pollutions Industrielles (S3PI) de la Basse Seine et intervenant à la création du S3PI de Dunkerque, j'ai pu mesurer en tant que responsable politique et en tant qu'élu l'importance capitale d'informer les habitants de la conduite à tenir en cas d'incident majeur.

Vous le savez, en matière de Risques Majeurs le "Risque Zéro" n'existe pas, c'est donc en ce sens que sur ma proposition le Conseil Municipal de Tourcoing, sous la présidence de Michel-François DELANN0Y, a voté unanimement le 28 juin 2008 une motion concernant les Transports de Matières Dangereuses (TMD) et vous sollicitant dans les termes suivants :
"…les membres du Conseil Municipal interpellent Le Premier Ministre et les services de l'Etat concernés afin qu'ils nous fournissent tous les éléments concernant ces déplacements massifs :

  • Les flux de transit, les pollutions et les effets qui en découlent.

  • Les flux de Transports de Matières Dangereuses et leurs niveaux de dangerosité (chimique et nucléaire).

  • La gestion de crise majeure et l'application des plans de secours en cas d'accident.

  • L'information préventive des Tourquennois sur la conduite à tenir en situation de crise…".

                                Plus de deux ans après cette requête, nous n'avons pas reçu de réponse de votre part.

transports-dechets-train-enfer.jpgC'est pourquoi à l'occasion de cette annonce du probable passage cette semaine de convois ferroviaires de déchets nucléaires dans les quartiers tourquennois de l'Epidéme, Gambetta, Croix Rouge, Virolois et Gare/Centre Ville, je vous demande une nouvelle fois de nous confirmer le détail du trajet, ses horaires ainsi que les dispositions prises pour protéger les riverains en cas d'incident majeur.

Dans l'attente de votre réponse que j'espère imminente, veuillez croire, Monsieur le Préfet, en l'assurance de mes salutations les plus respectueuses.

Bernard Despierre - Adjoint au Maire,

Conseiller Communautaire LMCU


A ce jour le départ du convoi ferroviaire est gelé pour cause de neige ... ce n'est que partie remise : http://www.rtbf.be/info/societe/nucleaire/le-2e-transport-de-dechets-nucleaires-ajourne-a-cause-de-la-neige-281174

Le communiqué des instance officielles Belges : http://www.ondraf.be/francais/PDF/2e_CSDC-Communique-de-p...

29/10/2010

Un titre pour Kaixuan

546198-trois-mois-4cc6f2d9.jpg.jpg

 

Vœu de la majorité municipale

Adopté à l’unanimité par le

Conseil municipal de Tourcoing

 

Photo Nord-Eclair

 

Kaixuan Feng est une jeune artiste d'origine Chinoise. Elle vit en France depuis 2005. Après avoir suivi avec succès la formation de l'Ecole Régionale Supérieure d'Expression Plastique à Tourcoing, après avoir fait de nombreuses expositions et performances à Tourcoing (Maison Folie Hospice d’Havré, rue Stéphenson, …)et dans la région, après avoir été prof de chinois au Lycée Sainte Marie à Beaucamps-Ligny et au Lycée Montebello à Lille, elle croyait avoir gagné la possibilité de s'épanouir en France et d’y vivre de son art (Arts plastiques, performances, vidéos, photos, peintures...).

Pourtant, pendant plusieurs mois, la Préfecture de Lille refuse de lui donner, ne serait-ce que l’imprimé de demande de renouvellement de son permis de séjour, pour la simple raison qu’elle n’a pas de travail en C.D.I.

Lors du vernissage de 7ème édition des rencontres de la photographie et du livre, nous apprenons que le titre de séjour de Kaixuan arrive à expiration le mardi 26 octobre 2010.

Kaixuan manifeste cependant l’intention de rester en France et y vivre de son art.

Immédiatement la décision est prise d’intervenir auprès du Préfet afin de régulariser au plus vite la situation de cette artiste.

Rapidement, un comité de soutien rassemblant des élus, des parlementaires, des professeurs de l’ERSEP, des enseignants de Montebello, la Ligue des Droits de l’Homme, des organisations syndicales, l’association Amitiés Franco-Chinoises, des simples citoyens, …se forme autour de Kaixuan.

Le 25 octobre, la préfecture convoque la jeune artiste. Elle en ressort avec un récépissé de demande de renouvellement de son titre de séjour.

 Le Conseil Municipal réuni le 28 octobre 2010 soutient la démarche engagée par Kaixuan Feng et demande au Préfet de prendre toutes dispositions afin de lui délivrer un nouveau titre de séjour.

 

Olivier Descamps

Conseiller Municipal Délégué

Développement Culturel

 

Vous pouvez rejoindre le Comité de soutien en envoyant votre signature à :

jesoutienskaixuanfeng@gmail.com

 

22/11/2009

Et si les Banques Coopératives pariaient sur le maintien de l'emploi ?

 

Conseil Municipal du 19 novembre 2009

VOEU présenté par Jérôme Rohart

"Le territoire de Tourcoing aura connu cette année encore son lot de délocalisations, de restructurations et plus grave de fermetures définitives d’entreprises.

Les conséquences directes de ce mécanisme sont l’accroissement inévitable du nombre de demandeurs d’emplois dans notre ville.

Le soutien par des aides publiques aux secteurs bancaires n’a eu aucun effet direct sur l’activité économique du pays, pire le secteur bancaire rend encore plus difficile l’accès aux crédits que se soit pour les entreprises ou pour le particulier.

Nous ne pouvons laisser disparaître, une par une, les entreprises de notre territoire.

Il va du dynamisme de notre ville.

C’est pourquoi le groupe des élus "l'Ecologie, Les Verts" demande en ce mois de Novembre, mois de l’économie sociale et solidaire, d’envisager de solliciter une étude auprès de LMCU.

Cette étude, en lien avec le secteur des banques coopératives, devrait permettre de dégager toutes les pistes afin de trouver une solution durable, permettant de recapitaliser les entreprises se trouvant dans une situation financière difficile."

Lire l'article de la Voix du Nord : Les Verts auprès des entreprises en difficulté. Au conseil municipal de Tourcoing, les Verts ont défendu un voeu pour les entreprises en difficulté, dont le Peignage Dumortier... http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Tourcoing/actualite/Se...

En savoir plus sur l'Accueil des Gens du Voyages à Tourcoing

Conseil Municipal du 19 novembre 2009
Question Orale posée par Thérèse Kozlowski

"A Tourcoing, s'installent régulièrement sur des terrains peu adaptés la communauté des Gens du voyage.

Tout aussi régulièrement, nous leur demandons de partir, souvent avec l'aide de la force publique, cette violence ne nous ressemble pas.

Les communes de plus de 5000 habitants se doivent d'avoir un terrain pour les accueillir et, il n'est pas acceptable de ne pas appliquer la loi

Quels sont les projets à Tourcoing pour accueillir dignement et durablement les Gens du voyage ?"

La réponse donnée par Sylvie Boudry vous sera transmise dès que le compte rendu nous sera fourni

Lire dans Nord Eclair : TOURCOING / GENS DU VOYAGE

À quand l'accueil ?

Au Pont Rompu et sur la zone industrielle de Neuville, les gens du voyage occupent à nouveau ... http://www.nordeclair.fr/Locales/Tourcoing/2009/10/28/a-quand-l-accueil.shtml

06/07/2009

Le Porte Parole de l'association Robin des Toits à Tourcoing

danger-portable_cendrier-etienne_explique_tourcoing
Vidéo envoyée par papachou95

 

26/06/2009

Tourcoing prête à expérimenter une réduction de la puissance d'émission des Antennes Relais

" Vœu de la majorité présenté par Bernard Despierre (adopté à l'unanimité)

 

panneau antenne relais.jpg Par délibération du 19 novembre 2008, le Conseil Municipal de Tourcoing à voté unanimement le vœu suivant :

  • Décide de surseoir à toute installation d’antenne de radiotéléphonie mobile pour la durée d’une année,

  • Propose l’instauration d’une « charte des implantations » et de l’utilisation de la téléphonie mobile,

  • Demande à Mr le Préfet du Nord :

- Une cartographie précise des implantations de sites et des antennes relais

- Une enquête épidémiologique santé/environnement sur l’ensemble de la population du territoire Tourquennois.

- D’associer le Maire de la Ville de TOURCOING à l’instance départementale de concertation prévue par le décret du 16 octobre 2001.

  • Propose de porter nos réflexions et démarches à l’échelle du territoire communautaire et eurorégional.


La Ville de TOURCOING a ainsi transmis le 17 Avril 2009 aux associations de riverains et de consommateurs et aux trois opérateurs de téléphonie mobile un projet de Charte de Téléphonie Mobile, Antennes Relais et Diffusions des Ondes Electromagnétiques, qui doit faire l’objet d’un tour de table début Septembre.

Fin mars 2009, à l’issue du grenelle de la téléphonie mobile , le Gouvernement , même s’il note « qu’une révision des seuils réglementaires des champs électromagnétiques n’est pas d’actualité » ,a lancé l’idée d’expérimentation de modifications de seuils afin d’en évaluer l’impact .

De ce fait , l’association nationale Robin des Toits a proposé la mise en place d’expérimentation grandeur nature du seuil de précaution sanitaire de 0.6V/m, défendu par des scientifiques internationaux indépendants, pour l’exposition des riverains aux ondes électromagnétiques des antennes relais .

Cette proposition a reçu le soutien de l’Association des Maires de France et du CRIIREM (Centre de Recherche et d’Information Indépendantes sur les Rayonnements Electromagnétiques).


Sollicité par l’ensemble des associations de riverains d’antennes relais sur Tourcoing , regroupant plus de 800 pétitionnaires , ce seuil de 0,6V/m est intégré dans le projet de Charte de la ville , transmis aux opérateurs et aux associations le 17 avril 2009

En conséquence le Conseil Municipal, réuni le 25 Juin 2009 décide

  • De proposer la candidature officielle de la Ville de TOURCOING en tant que Ville pilote à l’expérimentation du 0.6V/m pour les Antennes Relais.

  • De porter cette candidature spontanée auprès des ministères concernés : Santé, Economie Numérique.

Bernard Despierre - Adjoint au Maire, Conseiller Communautaire

 

04/03/2009

Brouillage gouvernemental pour antennes relais ...

L'actualité s'accélère autour du dossier épineux de la diffusion des ondes électromagnétiques et des antennes relais (cf mes précédents billets).

100_0182.JPG

Pas une journée sans son lot d'informations, d'articles de presse, de jugements des tribunaux, ...

Aujourd'hui c'est le premier ministre et l'académie de médecine qui montent au créneau.

Le premier, pour missionner notre ministre de la santé pour l'organisation, avec NKM et C.Jouanno, d'une table ronde; la deuxième pour tenter d'endormir les riverains et les citoyens de ce pays.

Pourtant le rapport BioInitiatives est maintenant accepté comme une bonne base d'expertise et ne fait plus débat.

Alors pourquoi le gouvernement se sent-il gêné aux entournures.

Peut être est-ce sa trop grande proximité avec le lobby des opérateurs de téléphonie mobile ou/et la trop/très forte perméabilité des textes législatifs aux seuls arguments commerciaux et financiers ?

Ce qui est clair, c'est la double tentative du gouvernement :

  • d'occulter la prise en compte globale des émissions des ondes électromagnétiques et leurs impacts sanitaires sur les humains, la faune et la flore,
  • de culpabiliser et d'individualiser les utilisateurs de téléphones portables au profit de la toute puissance des opérateurs.

A Tourcoing, l'exécutif municipal entend appliquer le Principe de Précaution et avec les associations de riverains nous proposerons dans les semaines qui viennent un premier projet de charte d'installation et d'utilisation de la téléphonie mobile aux opérateurs et à l'ensemble des tourquennois.

Il est de notre responsabilité d'écologiste d'associer l'ensemble de la population à cette rédaction.

Ce sera une première !

23/01/2009

A Tourcoing, manifestons pour l'éducation ce samedi 24 janvier !

Les Verts apportent leur soutien aux enseignants, aux parents et aux élèves lors des manifestations qui auront lieu demain - samedi 24 - à Tourcoing et à travers toute la France.

Suppression de 13 500 postes, réforme de l’école primaire, réforme des programmes, réforme sans concertation de la maternelle, des programmes, suppression des RASED au détriment des élèves les plus fragiles, tentative de réforme du lycée : la casse des services publics continue sa route. Education, santé, justice... sous le règne sarkozyste mieux vaut être un héritier bien né qu’une personne en difficulté.

Xavier Darcos et Nicolas Sarkozy doivent renoncer à vouloir imposer des réformes qui vont à contre sens de l’intérêt des élèves et instaurer un vrai dialogue avec toutes les parties concernées - enseignants, parents, élèves..

Les Verts proposent que des Etats généraux de l’éducation, qui réuniraient tous les acteurs de l’éducation, soient mis en place d’urgence par le gouvernement.

La réforme de l’éducation est nécessaire. Mais ses critères ne peuvent pas être seulement comptables. Comment améliorer la réussite des élèves, notamment des plus fragiles ? Comment s’adapter à la nouvelle multiculturalité de la jeunesse ? Comment améliorer l’égalité entre les élèves ?. toutes ces questions, et tant d’autres pourtant essentielles, sont évacuée du débat.

Il n’est que temps de se les poser !


20/12/2008

Bernard Despierre : Adoption à l'unanimité au Conseil de Communauté du 19 janvier 2009

Lille Métropole Communauté Urbaine

Conseil du 19 décembre 2008

lGroupe les Verts

Voeu présenté par Bernard Despierre

Adjoint au Maire de Tourcoing

 

?Selon une étude de l’Eurobaromètre (Commission Européenne) plus d’un français sur deux se dit préoccupé ou très préoccupé par les risques potentiels sur la santé que représente la téléphonie mobile.

 

Les Français partagent cette inquiétude avec l’ensemble des européens (48% sur l’ensemble des européens)

 

Mieux, l’hypothèse du risque est partagée respectivement par 76% des européens concernant les antennes relais et 73% pour les effets du portable.

 

La perception du risque liée à la téléphonie mobile est celle qui a le plus progressé durant ces quatre dernières années, passant de 55% à 76%.

 

La même étude rapporte que cette inquiétude croissante s’alimente d’un déficit d’informations fiables sur ces questions.

 

En métropole lilloise, les habitants et les associations qu’ils constituent sollicitent les éluEs que nous sommes et nous interrogent sur notre pouvoir d’intervention lors d’installations d’équipements de diffusion et nous interrogent sur les effets présumés de la multiplication des ondes électromagnétiques sur la santé humaine (et de l’ensemble du « vivant »).

 

C’est ce qui s’est passé à Tourcoing, début septembre, où des habitants regroupés dans l’association « Risquons Tout  Environnement » se sont opposés à l’installation d’un mât de diffusion de téléphonie mobile.

 

Cette association, comme son nom l’indique, est implantée dans le quartier du Risquons Tout, adossé à la frontière Belge.

 

Devant les incertitudes liées à ces technologies, j’ai proposé un moratoire immédiat et l’élaboration d’une charte d’implantation et d’utilisation de la téléphonie mobile.

 

Sous l’autorité de Michel François Delannoy, maire de Tourcoing, le conseil municipal de Tourcoing a adopté à l’unanimité un voeu du même type que celui présenté aujourd’hui.

 

Le conseil municipal de Roubaix a, hier soir, voté unanimement la même démarche.

 

A l’initiative d’éluEs de la commune de Villeneuve d’Ascq, un groupe d’éluEs de villes de la communauté urbaine se sont rencontrés de façon informelle pour partager et mutualiser les pratiques d’information déjà en vigueur à Lille et à Villeneuve d’Ascq.

 

C’est cette démarche que je vous propose d’élargir à l’ensemble du territoire communautaire et eurorégional :

 

?Voeu : Effets sanitaires de la diffusion des ondes électromagnétiques

 

A l’occasion de l’implantation de nouvelles antennes relais sur terrains publics ou privés de nos communes et suite aux nombreuses interpellations de riverains, le Conseil de Communauté souhaite faire le point sur l’ensemble des demandes formulées par les opérateurs de la téléphonie mobile.

 

Nous constatons en effet de nombreuses réclamations formulées par les habitants de la métropole qui se traduisent très souvent par des questions et des inquiétudes sur les effets sanitaires des émissions d’ondes électromagnétiques ainsi que l'utilisation des récepteurs (téléphones mobiles, …).

 

La multiplication intensive de ces émissions est consécutive à une offre commerciale sans cesse en augmentation.

 

Les avancées technologiques offrant de nouvelles perspectives de diffusion de messages, de films, …, ont pour conséquences le renforcement des dispositifs d’émission par l’implantation de nouveaux sites de diffusion, par la multiplication des antennes relais, par la multiplication des fréquences et puissance d’émission.

 

Les études épidémiologiques santé/environnement présentent des résultats contradictoires.

 

Certaines, soutenues par les opérateurs, se veulent rassurantes, d’autres beaucoup plus alarmantes indiquent qu’il est nécessaire d’approfondir la réflexion et d’adapter nos attitudes vis-à-vis de la téléphonie mobile et des émissions d’ondes électromagnétiques en général.

 

En l'état actuel d'une réglementation, favorable aux opérateurs, privant les maires de moyens de contrôles et d'interdictions, le Conseil de Communauté réuni le 19 décembre 2008 :

 

·         Décide de participer au groupe de travail et de coordination créé par les villes d'Halluin, Lille, Tourcoing, Villeneuve d'Ascq, Wattrelos et Faches Thumesnil et élargi à toutes les communes qui le souhaiteront.

 

·         Propose, pour l'ensemble de son patrimoine, l’instauration d’une « charte communautaire des implantations » et de l’utilisation de la téléphonie mobile.

 

·         Demande à Monsieur   le Préfet du Nord :

 

l       Une cartographie précise des implantations de sites et des antennes relais du territoire métropolitain

l       Un diagnostic santé/environnement portant sur l’ensemble de la population du territoire métropolitain.

l       D’associer la Présidente de LMCU ou son représentant à l’instance départementale de concertation prévue par le décret du 16 octobre 2001.

 

·         Propose de porter nos réflexions et démarches à l’échelle de l'Eurorégion.