Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2013

"Retour de Fukushima" par Karima Delli

Vendredi 22 février 2013
Conférence/Débat
"Retour de Fukushima" par Karima Delli
Députée Européenne EELV.
 
A partir de 19h00, Foyer, 13 rue de Menin à Tourcoing
(métro Ligne 2, Liane 4 & V'Lille : station Colbert).

Fukushima.jpg

"En décembre 2012, Karima Delli, Députée Européenne EELV, se rend à Fukushima au Japon.
Membre de la délégation emmenée par Pascal Durand, Secrétaire National EELV, elle constate sur place les ravages de la catastrophe nucléaire japonaise consécutive au séisme du 11 mars 2011.
Deux ans après, qui a t il de changé dans le regard des Japonais ?
Qu'en est il des interrogations liées à l'industrie nucléaire dans le monde ?
Karima Delli est aussi notre co-listière aux dernières élections municipales de Tourcoing.
Depuis dix ans des convois ferroviaires de déchets nucléaires sillonnent régulièrement les quartiers de notre ville ... et de la métropole lilloise ...
Quels impacts pour Tourcoing et ses habitants ?
Une question à poser dans le Débat National pour la Transition Energétique ?
Quelle mobilisation à entretenir ?"
 
Bernard Despierre
Adjoint au Maire
Conseiller Communautaire LMCU
Secrétaire du Groupe Local EELV Vallée de la Lys
 
 
 
En savoir plus :
Contact : Thérèse Kozlowski

16/02/2013

"A VOS AGENDAS !"

Vendredi 22 février :

Conférence/Débat "Retour de Fukushima" par Karima Delli, Députée Européenne EELV, à partir de 19h00, Foyer 13 rue de Menin à Tourcoing

(métro Ligne 2, Liane 4 & V'Lille : station Colbert).



Contact : Thérèse Kozlowski

 



Samedi 2 & Dimanche 3 Mars :

Le géant KLIMATO "saison 4" à la Fête des Géants :



(métro Ligne 2, Liane 4 & V'Lille : Station Tourcoing Centre)

Contatc : Jack Rouberties

 



Jeudi 7 mars : Rencontre débat par "Groene Eurométropo (o) l (e) Verte" :

Le Canal Seine Nord: Un projet commun ?, avec Marie Christine Lefebvre (Ecolo), Bart Caron (Groen), Myriam Cau, Vice Présidente EELV du Conseil Régional NPdC, et Bernard Despierre (EELV) à 18h, salle des Fêtes de la Mairie de Tourcoing

(métro Ligne 2 : station Tourcoing Centre, Liane 4 & V'Lille : station Hôtel de Ville.


Contact : Bernard Despierre

 



Samedi 9 mars :

Chaine Humaine pour l'Arrêt du Nucléaire Civil et Militaire, à partir de 13h30 à Paris.



Contact : Thérèse Kozlowski

 

 



Pour suivre notre actualité :



08/01/2013

Voeux 2013 : Un monde sans nucléaire !

Les EluEs Europe Ecologie Les Verts vous présentent leurs meilleurs voeux 2013

Pour une société plus écologique et plus juste.

2013 sera l'année du débat national sur l'Énergie

En guise d'introduction, je soumets à votre réflexion l'intervention de l'économiste Jéremy Rifkin sur l'impertinence du nucléaire dans le monde et bien entendu en France ...

Bernard Despierre

11/12/2012

PROTEGEONS NOS QUARTIERS : ENSEMBLE POUR LA SUPRESSION DU « SECRET DEFENSE »

nuke,despierre,europeecologielesverts

 

Depuis plusieurs années les quartiers de Tourcoing sont régulièrement traversés par des convois ferroviaires transportant des déchets nucléaires radioactifs.

Ces trains, hautement toxiques, empruntent la voie ferrée reliant  dans les deux sens  la Normandie à la Belgique.

Traversant  Mouscron, Lille et Roubaix,  les wagons de déchets radioactifs, dénommés Castors, arrivent à Tourcoing et côtoient dans le plus grand secret  les quartiers de l’Union,  Gambetta, Epidème, Centre Ville, Virolois, Croix rouge et Marlière.

Ces transports de déchets nucléaires empruntent aussi, épisodiquement, l’autoroute A22 voisine des quartiers de la Bourgogne, du Pont Rompu, des Orions et du Clinquet.

Notre ville, les Tourquennoises et Tourquennois sont donc majoritairement  et très directement concernés par ces transports fantômes.

Parce que le « risque zéro » n’existe pas, qu’adviendrait- il si, par malheur, un accident se produisait sur le trajet, à proximité des écoles, des commerces, des entreprises, des habitations … ?

Et bien nous n’en savons rien !

Depuis une dizaine d’années l’état a classé «SECRET DEFENSE» tout ce qui touche de près ou de loin à l’activité nucléaire.

Vos éluEs Europe Ecologie Les Verts Tourquennois dénoncent ce déni d’information et ont interpellé Préfets et Ministres successifs sans qu’aucune réponse ne soit apportée quand à la conduite à tenir en cas d’incident majeur.

Il faut que cela cesse, ensemble nous pour pouvons percer l’opacité et briser le sceau du secret nucléaire français.

Pour notre sécurité, notre santé et celle de nos enfants,  avec nous, soyons nombreux à exiger la levée du « Secret Défense »

Bernard Despierre, Adjoint au Maire, Conseiller Communautaire LMCU

Président du groupe des EluEs Europe Ecologie Les Verts

220261_1338613722551_4979969_o.jpg 

Pour suivre notre actualité rejoignez nous sur Facebook :

Tourcoing Sans Nucléaire 

11/09/2012

Un train fantôme à la gare de Tourcoing ?

6400_96514443499_295132_n.jpg


Le conditionnel est de mise pour relater la rumeur.

"Un train de déchets nucléaires aurait échoué, en panne, plusieurs heures samedi dernier* sur les voies ferrées de la gare de Tourcoing."

Pas plus de précisions à se mettre sous la dent ... Confidentiel Défense !

* de 16H à 18h ?

05/03/2012

Il y a un an, Fukushima : " Le nucléaire est un pari perdant ..." Stéphane Hessel.

Il y a un an déjà un tsunami d'une rare violence ravageait les côtes japonaises.
La catatrophe humaine est incalculable, le peuple japonais touché dans sa chair tente aujourd'hui de se relever.
Cette catastrophe naturelle aux conséquences humaines, écologiques et technologiques considérables n'est à ce jour pas encore totalement mesurée.
Dans nos sociétés dites sophistiquées c'est ce qu'on appelle "l'effet papillon", pour faire simple; un élément imprévisible en déclenche d'autres généralement beaucoup plus prévisibles.
Ce qui était prévisible c'est la série de catastrophes technologiques induites par les effets de ce Tsunami dont la catastrophe nucléaire de Fukushima.
Aujourd'hui les Japonais pleurent leurs disparus et pansent les plaies visibles de l'accident nucléaire, ils s'interrogent aussi sur la supression de la production nucléaire.
Ci dessous, le message de Katsutaka Idogawa, Maire de la ville de Futaba , est sans équivoque :
 


Message de Katsutaka Idogawa, Maire de la ville... par kna60

Alors que dans le monde et en Europe les gouvernements révisent leurs politiques énergétiques, la France s'enfonce dans le déni.
Hormis Eva Joly, aucun des candidats à l'élection présidentielle ne propose de réelles solutions alternatives.
Pire, sans même entendre les propos pourtant très mesurés du nouveau dirigeant d'Areva, les tenants du tout nucléaire imposent leurs lois, leurs fonctionnements, une vision d'un monde merveilleux où le risque n'existerait pas!
Les Habitants n'ont qu'à subir leur lubies/lobbyes : aujourd'hui encore, malgré les interpellations incessantes, un nouveau train de déchets nucléaires en provenance de la Hollande va traverser Tourcoing.
Alors qu'à notre demande, le Conseil Municipal s'est prononcé unanimement pour évaluer les possibilités d'interdire la traversée de Tourcoing par les convois nucléaires et pour diffuser l'information auprès des habitants, le gouvernement et l'État font la sourde oreille à nos demandes répétées. "Dormez braves gens le péril nucléaire est invisible, inodore et incolore ... "

7637315347_stephane-hessel.jpgCurieusement ceux qui nous déclinaient il y a encore quelques mois dans toutes les réunions et à toutes les sauces, la bonne parole de Stéphane Hessel, sont aujourd'hui étonnamment muets quand celui-ci déclare : "Le nucléaire est un pari perdant. En faisant le choix du nucléaire, nos dirigeants nationaux ont engagé notre avenir pour des décennies entières – sans nous consulter. Ils ont réquisitionné une thématique cruciale et se permettent de prendre les décisions seuls."

Alors comme Stéphane Hessel, les écologistes d'Europe Ecologie Les Verts réaffirment : "Aujourd’hui, insurgeons-nous, mobilisons-nous, exigeons ensemble et publiquement la sortie du nucléaire".
into-eternity-affiche.jpgA l'occasion d'une nouvelle Veillée Antinucléaire, nous en débattrons ce vendredi soir au Cinéma "Les Ecrans" suite à la diffusion de "INTO ETERNITY", un film de Michael Madsen et comme le dit fort justement ma collègue Thérése Kozlowski dans la dernière parution du Label Ville : "Les démantèlements nécessiteront des compétences que possèdent évidemment les agents des centrales, contrairement à une usine qui ferme, où les salariés se retrouvent sans emploi. Le développement des énergies renouvelables est un énorme réservoir d'emplois. Qu'attend-on ?"
 
Bernard Despierre - Adjoint au Maire, Conseiller Communautaire Lille Métropole.
 

Fukushima, un an après (Label Ville Février 2012)

Fukushima n'est pas une préoccupation de nos médias en cette période de campagne présidentielle. Cependant, le 11 mars, nous commémorerons cet accident consécutif au tsunami et il est nécessaire que les citoyens que nous sommes soient informés. Il est très difficile de lutter contre cette quasi-omerta et de glaner des informations fiables.

La situation à Fukushima est très préoccupante

L'ampleur de la fusion du cœoeur du réacteur 1 de la centrale a été sous estimée par les autorités japonaises. La quasi-totalité du combustible aurait fondu et commence à creuser, au-delà de la cuve du réacteur, le socle en béton de l'enceinte de confinement. Les dégâts sont sans doute beaucoup plus importants que l'a laissé entendre Tepco, l'opérateur d'électricité.

D'autre part, il n'y a plus que 9 réacteurs en service sur 54. Les Japonais vont donc sans doute sortir du nucléaire dans l'urgence. La majorité des centrales sont arrêtées pour la maintenance, mais les maires des communes à proximité ne souhaitent pas, pour la plupart, qu'on les remette en service. On les comprend aisément.

Quant aux zones contaminées, les mesures indépendantes sont rares. Il semblerait que le rayon de la zone touchée serait estimé entre 100 et 200 km (300 km pour Tchernobyl). Or, en France, notre législation impose des mesures de précaution en cas d'incident (accident ?) dans un rayon de 10 km !!! Ceci est plus qu'insuffisant. Tourcoing se situe à 100 km de Gravelines...

gravelines.jpgLa solution est claire : en sortir et vite. Les démantèlements nécessiteront des compétences que possèdent évidemment les agents des centrales, contrairement à une usine qui ferme, où les salariés se retrouvent sans emploi. Le développement des énergies renouvelables est un énorme réservoir d'emplois. Qu'attend-on ?

Thérèse Kozlowski-Marescaux - Adjointe Secteur Sud - Présidente du Conseil de Quartier du Blanc-Seau

08/11/2011

Ouvre grand tes oreilles ami(e) socialiste ....


la Parisienne Libérée - Kayak a Fukushima par Mediapart

03/06/2011

Vers l'interdiction du passage de convois de déchets nucléaires à Tourcoing ...

Lors de la séance du Conseil Municipal, le jeudi 26 mai dernier, sur proposition des élus Europe Ecologie Les Verts, la majorité du Conseil Municipal a adopté le voeu suivant :
 
" Nous avons tous en tête les images de la catastrophe de Fukushima. Les conséquences pour le peuple japonais sont encore mal connues et surtout mal évaluées. Malgré les propos rassurants de notre gouvernement et des dirigeants d'EDF, nous pouvons craindre un incident ou accident sur le territoire français, car il y a toujours une part de risque.

A Tourcoing, nous ne sommes pas à l'abri si un problème se déclarait au sein de la Centrale de Gravelines.

Quant au risque lié à un accident sur le trajet tourquennois du train qui transporte les déchets nucléaires ou des convois de matières dangereuses sur l'autoroute, il est loin d'être anodin.

tourcoing,nucleaire,ecologie,despierre,Pour connaître les mesures de sécurité à mettre en œuvre lors de ces passages de matières dangereuses sur notre territoire, le Conseil Municipal avait le 26 juin 2008 interpellé les services de l'Etat et n'a obtenu aucune réponse, concernant en particulier les déchets nucléaires.

Afin de pallier ces inconvénients, dans la mesure du possible, le Groupe des Élus EELV souhaite que le Conseil Municipal demande d'étudier les modalités et les moyens qu'ont le Maire et la Municipalité pour interdire le passage des convois routiers et ferroviaires de matières dangereuses qu'elles soient nucléaires ou chimiques sur le territoire tourquennois."

 

14/04/2011

VIVRE SANS NUCLEAIRE A TOURCOING C'EST POSSIBLE !

25 ans de Tchernobyl

Changeons d’ère, Sortons du nucléaire

Fukushima, Tchernobyl, plus jamais ça !

VIVRE SANS NUCLEAIRE A TOURCOING C'EST POSSIBLE !

Vendredi 22 avril 2011 à 19h30

Centre Social Boilly, rue de l'Epidème à Tourcoing - Métro Sébastopol

Logo TSN.jpgCette deuxième Veillée Anti Nucléaire organisée par le collectif " Tourcoing Sans Nucléaire " se déroule dans le quartier de l'Epidème à Tourcoing, quartier très régulièrement traversé, sans qu'en soient informés les riverains, par des convois ferroviaires de déchets nucléaires à destination de la Belgique.

Après un court film d'introduction la soirée sera animée, dans le respect de l'indépendance associative, par Viviane Tillieux du collectif Tourcoing Sans Nucléaire et Thérése Kozlowski, Adjoint au Maire de Tourcoing chargé du quartier de l'Epidème

- Introduction par Charlotte Mijeon, porte parole du réseau Sortir du Nucléaire :

Harrisburg, Tchernobyl, Fukushima ... 60 ans de mensonge nucléaire ...

Intervention de Florent Boucherie, référent Nucléaire , Greenpeace France :

Chiffres sur le parc nucléaire français

- Témoignage d'une famille accueillante, Marie Luce Wojnarowski, association Simia Enfants d'Ukraine :

La catastrophe nucléaire, quelles conséquences sur le moyen et long terme ... ?

- Témoignage d'un salarié de la centrale nucléaire de Belleville sur la Loire, Laurent Dubost, syndicaliste SUD-Energie :

Travailler dans une centrale nucléaire française ?

- Témoignage d'un sous traitant de l'industrie nucléaire,

Philippe Billard, syndicaliste CGT & président de l'association Santé Sous Traitance :

La sécurité et les conditions de travail dans les centrales françaises ...?

- Exposé de Stéphane Baly, Président de l'association Virage Energie :

Une région sans nucléaire, c'est possible !

- Conclusions par Bernard Despierre, Adjoint au Maire de Tourcoing, Conseiller Communautaire Lille Métropole :

Pistes et perspectives pour Tourcoing et la métropole...

Débat, questions réponses, perpectives locales avec les participants .

26/03/2011

Les écologistes sont des rigolos ?

18/03/2011

Le mensonge nucléaire

fukushima2.jpeg

Paru dans le Label Ville, j'ai écrit ce texte il y a deux semaines : pour alerter, une nouvelle fois, sur les dangers du nucléaire. Je l'ai déjà dit par ailleurs, je suis en colère; j'ai un regret : celui d'avoir eu raison...

TOUS LES ÉCOLOGISTES SONT EN COLÈRE : si, le 27 avril 1986, nous avions pris la décision de sortir du nucléaire, aujourd'hui, nous aurions terminé ce long travail, créé des emplois dans les énergies renouvelables, dans le démantèlement des centrales, dans la formation à ces technologies... et nous n'aurions plus cette épée de Damoclès au-dessus de la tête.

TOUS LES ÉCOLOGISTES SOUTIENNENT LE PEUPLE JAPONAIS.

 

 26 avril 1986 - 26 avril 2011 : 25 ans de mensonge de l’industrie nucléaire, de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et des autorités.

Tchenobyl.jpeg

 Avec l’ouverture de Tchernobyl au tourisme, certains aimeraient reléguer la catastrophe dans le passé. Toutefois, il est bon de rappeler que la catastrophe de Tchernobyl est toujours une réalité et que Tchernobyl continue de tuer : les populations ukrainiennes et biélorusses en souffrent tout particulièrement (enfants et adultes).

 Nous pourrions penser que Tchernobyl est bien loin et que nous ne sommes pas concernés. C'est aller vite en besogne. En France, 58 réacteurs sont en activité, dont un dans notre département, à Gravelines, alors que le nucléaire constitue plus que jamais une menace pour les êtres humains et l’environnement.

Eviter un Tchernobyl, en France, c’est possible... si la France s’autorise enfin à remettre le nucléaire en question et à se pencher sur les alternatives. Depuis 50 ans, les investissements se sont faits quasi-exclusivement sur le nucléaire, alors qu'il aurait fallu diversifier les recherches dans tous les domaines pour essayer de renoncer à ce mode de production d'énergie qui laisse des déchets pour le moins encombrants, que l'on fait transiter aussi bien par le train que par la route, en n'informant pas les habitants, ni les élus locaux d'ailleurs (le dernier train est passé à Tourcoing le 3 février 2011).

 Nous tenons à rappeler que, partout dans le monde, les énergies alternatives progressent plus vite que le nucléaire, sauf en France où, après l'espoir suscité par le Grenelle de l'environnement, le développement des énergies renouvelables est fortement remis en cause. Les lobbies nucléaire et pétrolier trouvent une oreille attentive auprès de Nicolas Sarkozy qui a déclaré : «L'environnement, ça commence à bien faire !»

 Sortir du Nucléaire c'est possible :

- en développant les énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, etc...)

- en réduisant notre consommation de façon drastique (isolation des bâtiments, transports en commun).

Thérèse KOZLOWSKI-MARESCAUX - Adjointe au Maire Secteur Sud

 

 

 

15/03/2011

De l'indécence nucléaire !

 

Bourse-Japon_pics_390.jpgDepuis samedi, je ne décolère pas !...

Voici une catastrophe nucléaire qui se déroule sous nos yeux en direct, s'ajoute au terrible malheur qu'engendrent le tsunami et le tremblement de terre, et les autorités françaises sont dans le déni !!!!!

Dormez braves gens, nous veillons ! Nous avons les meilleures centrales, les meilleurs techniciens, nous sommes les meilleurs ! Et pas les Japonais ?

Cependant, le déni n'est pas pour tout le monde. Les Bourses, elles, voient là un bon moyen de spéculer. Le Nikkei après avoir baissé de 6 % hier, continue aujourd'hui sa chute : - 10,55 % !

Quelle dose de cynisme faut-il pour se permettre de spéculer sur la capacité ou l'incapacité du peuple japonais à faire face à ces catastrophes naturelles, nucléaire, environnementale, bref à une dévastation totale de toute une région du pays.

Pourquoi la bourse de Tokyo n'a t elle pas fermé lundi ? Et toutes les autres par solidarité ?

 Elle est là la réelle indécence ! La spéculation est le summum de l'indécence, le déni est indécent, la désinformation est indécente, le manque de plan d'évacuation en cas d'accident est indécent... ne pas avoir tiré les leçons de Tchernobyl est indécent !

Pas nous !

Le seul tort des écolos, c'est d'avoir eu raison... Et j'aurais préféré avoir tort ! 

Tout notre soutien au peuple japonais.

 

Thérèse KOZLOWSKI-MARESCAUX - Adjointe au Maire Secteur Sud

13/03/2011

Lundi 14 mars à 19h : Veillée antinucléaire à Tourcoing

Le Japon vit aujourd'hui une des plus effroyables catastrophes de l'histoire humaine en temps de paix.
 
Afin de dire notre compassion et d'apporter notre soutien aux populations sinistrées rejoignez la :
 
VEILLEE ANTINUCLEAIRE A TOURCOING
 
Lundi 14 mars 2011
19 h - Parvis Saint Christophe
Place de la République
 
Métro & Tramway Centre Ville
 
Contacts : Bernard Despierre 0629230133 et Laura Hameaux 0685230511 laura.hameaux@sortirdunucleaire.fr

199137_10150160578862463_626867462_8075094_437494_n.jpg

11/03/2011

Japon : Malgré le mensonge permanent, le péril nucléaire est bien réel !

Aujourd'hui, à la vision des images du Japon diffusées par toutes les télés du monde on ne peut qu'être frappé par l'hyper vulnérabilité de nos systèmes technologiques soit disant sophistiqués.
 
Raffineries et réseaux de gaz en feu, centrales nucléaires en feu ( dites arrétées - un coeur de centrale est il arrétable en quelques instants ?), explosions de complexes pétrochimiques,  viennent s'ajouter au chaos et aux drames humains causés par ce cataclysme naturel.
 
Les élu(e)s Europe Ecologie Les Verts témoignent de leur compassion envers l'ensemble de la population japonaise et suivent avec attention les suites de ce seïsme.
 
Les élu(e)s Europe Ecologie Les Verts sont particulièrement préoccupés par l'évolution des catastrophes technologiques majeures en cours et s'indignent des propos faussement rassurants des autorités françaises relayés sans vérifications par les médias.
 

seisme_au_japon_le_pays_en_.jpg

Les déclarations d'Olivier Gupta, directeur adjoint de l'Autorité de Sureté Nucléaire, sont sybillines, floues et mensongères, elles sont à écouter sur :
http://www.france-info.com/monde-asie-2011-03-11-etat-d-urgence-nucleaire-apres-le-seisme-au-japon-521058-14-17.html
 
N'ont ils donc rien appris de la catastrophe de Tchernobyl ?
 
Les élu(e)s écologistes tourquennois ne peuvent se satisfaire de telles balivernes et s'en référent au sérieux communiqué du Réseau Sortir du Nucléaire : http://www.sortirdunucleaire.org/actualites/communiques/a...
 
Bernard Despierre - Adjoint au Maire - Conseiller communautaire