Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2013

Réponse au groupe UMP / UDI au vœu "Refus du village d'insertion" Conseil municipal du 17 octobre 2013

Tout d'abord, je voudrais préciser les choses. De quoi parle-t-on ?

Sous les termes "village d'insertion", on peut imaginer de nombreux logements et un regroupement de dizaines de familles. Ou, comme vous l'avez fait, Monsieur le Député, sur La Chaîne Parlementaire, exagérer de façon caricaturale la situation pour attiser la peur, je vous cite :

" [...] A Tourcoing, dans ma commune, il y a des dizaines, des centaines de caravanes qui s'installent [...]."

 

Mais nous ne sommes pas dans l'imaginaire et la spéculation : on évoque ici en fait trois logements, TROIS, qui pourront abriter TROIS familles (6 adultes et 7 enfants). Ces familles ont la volonté de s'intégrer, ont été choisies par la préfecture avec des critères bien précis. Les enfants sont scolarisés, les parents accompagnés socialement par le CCAS et l'AFEJI.

 

Quand vous dites dans votre voeu "Si Tourcoing peut accueillir quelques familles, qui souhaitent véritablement, s'intégrer à notre pays, il faut que ces dernières soient traitées ni plus, ni moins, comme toutes les familles françaises et étrangères...", c'est exactement ce dont il s'agit. Ni plus, ni moins.

 

Par ailleurs, il faut savoir que les fonds européens ont été sollicités à hauteur de 80 % pour ce projet, l'état finance l'accompagnement, la Ville met l'immeuble à disposition.

 

De toutes façons, humainement, c'est vraiment le moins que l'on puisse faire, face à une telle détresse...


Thérèse Kozlowski-Marescaux

Adjointe du secteur sud

 

19/02/2012

Merci à tous ceux qui prennent soin de notre canal

250px-Jussiaea_grandiflora.jpgA l'Assemblée Générale du Syndicat des pêcheurs de Roubaix-Tourcoing et leurs cantons, nous avons pu apprécier le travail qui est effectué par l'équipe de Jean-Jacques Fertelle (Président) et Matthieu Vincent (Directeur), pour préserver ce patrimoine précieux de nature en ville.

• La préservation de la biodiversité en luttant contre les espèces envahissantes (la jussie ou l'arbre à papillons), et en établissant des inventaires des espèces présentes,

• La qualité de l'eau : analyses hebdomadaires,

• Les éco-gardes pour veiller sur les berges du canal et faire respecter le règlement de la fédération des pêcheurs et empêcher les incivilités de toutes sortes, 

• La sensibilisation des groupes scolaires, des familles, du public des centres sociaux sur le milieu aquatique, sur la pêche et les poissons,

• Sans oublier une gestion rigoureuse qui permet de pérenniser 7 emplois.

Et la liste n'est pas exhaustive.

A noter en octobre dernier la prise de deux magnifiques brochets (remis à l'eau) de plus de 1 m et 6,5 kg, sur le territoire de Tourcoing. Belle performance pour une espèce en voie de disparition...

Bravo !
 
Thérèse Kozlowski
Adjointe au Maire Tourcoing-Sud
 

23/03/2011

Visite au Collège Mendès-France

pmfsite.jpg

Les bons moments dans la vie d'unE éluE sont nombreux.

Cependant, les excellents moments sont plus rares. Et, ce soir, ce fut le cas au conseil de quartier de la Marlière : nous avons été reçus par Madame LANTIEZ, principale du collège Mendès-France, et son équipe, ainsi que par quelques élèves qui nous ont raconté leur vie au collège.

Les habitants de la Marlière ont pu visiter le collège et découvrir ses particularités :

• des classes bilangues dès la 6e,

• des classes SEGPA où les élèves ont créé une mini-entreprise : fabrication de bûches composées du papier récupéré dans les classes (encore à l'étape d'expérimentation, mais prometteur), fabrication d'objets métalliques...,

• une classe spéciale d'accueil pour les élèves handicapés,

• un beau CDI,

• la magnifique salle de musique n'a plus rien à voir avec les classes d'antan où l'on apprenait à jouer de la flûte à bec. Ici on trouve des guitares sèches et électriques, des percussions, un clavier, la sono... tout ce qu'il faut pour suivre un apprentissage à la musique et éveiller l'intérêt des jeunes pour les instruments,

• la salle de sport avec le mur d'escalade,

• la cantine très lumineuse.

 

Le développement durable est aussi un élément important de la vie au collège, avec par exemple, des repas confectionnés sur place, avec des légumes et des fruits de saison et de proximité. 

Et la liste des particularités n'est pas exhaustive !

 

Et pour terminer dans la convivialité, les élèves avaient dressé un buffet, avec des toasts et petits-fours confectionnés et servis par eux-mêmes :  repas digne d'un traiteur !

Nous avons pu nous attarder un peu à discuter ensemble autour d'un verre.

 

Merci à tous les participants, à Madame LANTIEZ, à son équipe, et une mention spéciale aux élèves qui ont su nous accueillir chaleureusement.

 

Thérèse KOZLOWSKI

Adjointe au Maire

Secteur sud.

 

02/12/2010

Convois de Déchets nucléaires traversant le territoire Tourquennois : Lettre au Préfet du Nord.

 Monsieur le Préfet,

Les médias belges nous informent depuis quelques jours du passage imminent de nouveaux convois ferroviaires de déchets nucléaires provenant de France vers leur pays.

ondraf.gifCes informations sont confirmées par l'ONDRAF, organisme national belge des déchets radioactifs, sans en préciser le parcours.

S'agissant de retraitement de déchets nucléaires nous savons à ce jour que ces convois ferroviaires partiront de l'usine de retraitement de La Hague en France pour être livrés à la gare de Mol en Belgique et être ensuite redirigés par la route à Dessel.

Ancien membre du Secrétariat Permanent de Prévention des Pollutions Industrielles (S3PI) de la Basse Seine et intervenant à la création du S3PI de Dunkerque, j'ai pu mesurer en tant que responsable politique et en tant qu'élu l'importance capitale d'informer les habitants de la conduite à tenir en cas d'incident majeur.

Vous le savez, en matière de Risques Majeurs le "Risque Zéro" n'existe pas, c'est donc en ce sens que sur ma proposition le Conseil Municipal de Tourcoing, sous la présidence de Michel-François DELANN0Y, a voté unanimement le 28 juin 2008 une motion concernant les Transports de Matières Dangereuses (TMD) et vous sollicitant dans les termes suivants :
"…les membres du Conseil Municipal interpellent Le Premier Ministre et les services de l'Etat concernés afin qu'ils nous fournissent tous les éléments concernant ces déplacements massifs :

  • Les flux de transit, les pollutions et les effets qui en découlent.

  • Les flux de Transports de Matières Dangereuses et leurs niveaux de dangerosité (chimique et nucléaire).

  • La gestion de crise majeure et l'application des plans de secours en cas d'accident.

  • L'information préventive des Tourquennois sur la conduite à tenir en situation de crise…".

                                Plus de deux ans après cette requête, nous n'avons pas reçu de réponse de votre part.

transports-dechets-train-enfer.jpgC'est pourquoi à l'occasion de cette annonce du probable passage cette semaine de convois ferroviaires de déchets nucléaires dans les quartiers tourquennois de l'Epidéme, Gambetta, Croix Rouge, Virolois et Gare/Centre Ville, je vous demande une nouvelle fois de nous confirmer le détail du trajet, ses horaires ainsi que les dispositions prises pour protéger les riverains en cas d'incident majeur.

Dans l'attente de votre réponse que j'espère imminente, veuillez croire, Monsieur le Préfet, en l'assurance de mes salutations les plus respectueuses.

Bernard Despierre - Adjoint au Maire,

Conseiller Communautaire LMCU


A ce jour le départ du convoi ferroviaire est gelé pour cause de neige ... ce n'est que partie remise : http://www.rtbf.be/info/societe/nucleaire/le-2e-transport-de-dechets-nucleaires-ajourne-a-cause-de-la-neige-281174

Le communiqué des instance officielles Belges : http://www.ondraf.be/francais/PDF/2e_CSDC-Communique-de-p...

17/10/2010

Au revoir Laurence !

canal.jpgLa vie est ainsi faite : des rencontres, des bouts de chemins parcourus ensemble, des départs, des séparations...

Tu as choisi de vivre et travailler sous d'autres cieux et plutôt que d'assumer ta fonction d'élue à moitié, tu as préféré démissionné. C'est tout à ton honneur !

Nous te remercions pour le travail que tu as effectué auprès des habitants du Blanc-Seau, la proximité que tu as entretenue avec eux, la grande écoute que tu leur as accordée, dans la bonne humeur et l'humour qui te caractérisent.

En accord avec Monsieur le Maire et notre groupe, L'écologie-Les Verts, je reprendrai la présidence du Conseil de quartier du Blanc-Seau. Je m'emploierai à poursuivre ton action dans ce quartier attachant et si singulier par sa géographie.

Bon vent !

Le Fresnoy.jpg

 

Thérèse KOZLOWSKI-MARESCAUX

Adjointe au Maire Secteur Sud

Présidente du Conseil de Quartier du Blanc-Seau

22/04/2010

Démocratie, art, ville et pomme...

Ce soir, à l'Atelier électrique (Épidème), emblème de la résistance des habitants à un projet urbain, les conversations avec Patrick Bouchain, architecte, et Christophe Catsaros, tournent autour de l'art dans la ville.

Vaste sujet, complexe à souhait ! Depuis une cinquantaine d'années, les artistes renvoyant dos à dos les commandes publiques et les galeries et marchands d'art, s'approprient l'espace de la rue, du quartier, de la ville pour laisser libre cours à leur créativité. Pour mieux comprendre et approcher le sujet qui nous intéresse ce soir, l'exemple de la statue de Charles Fourrier, Place Clichy à Paris. Réquisitionnée pendant la seconde guerre mondiale pour être fondue par les Allemands, la statue a laissé son socle vide. Certains artistes ont mis en place une réplique en plâtre de la statue qui n'y est restée que quelques jours. La force publique a fait son travail.... D'autres y ont installé une cabine en verre, pour souligner l'absence de Charles, mais aussi pourParis-socle-cabine-Fourier-2.jpg que chacun d'entre nous puisse éventuellement prendre la place de la statue et y être à son tour statufié de façon éphémère. Ainsi, c'étaient les artistes, les passants, les habitants qui se réappropriaient l'œuvre.

Ce ne fut pas du goût de tout le monde et, très bientôt, c'est une pomme qui prendra la place de la cabine téléphonique, commandée bien officiellement et dans les règles, je n'ose pas dire de l'art. Aussi pertinent soit le symbole de la pomme, en quoi est-il plus juste que le choix du peuple et des artistes d'y mettre une cabine de verre, symbolisant sans doute que le peuple s'identifie à Fourrier et à sa philosophie.

Et concrètement, à Tourcoing, dans nos quartiers, comment les élus que nous sommes peuvent redonner aux habitants la faculté de décider de quelle œuvre, de quel environnement ils ont besoin ? Pourquoi devrions-nous décider pour eux comme nous le faisons avec notre démocratie représentative ? D'autant plus lorsqu'il s'agit d'Art, d'émotion face à une œuvre ?

Est-ce là le véritable enjeu de la démocratie du XXIe siècle ?

Comme beaucoup de sujets, il s'agit là sans doute encore d'une utopie qu'il me plairait de réaliser... J'ai toute la nuit, toute la vie pour y réfléchir !

Thérèse Kozlowski

Adjointe au Maire pour le Secteur Sud...

03/12/2009

La longue marche pour une nouvelle gouvernance.

COMMUNIQUE
 
"Ce samedi 5 décembre se déroulent les Assises de l'Union.

perspective-maison-union-1.jpgLe site de l'Union est reconnu comme "Ecoquartier en devenir" et une des caractéristiques principales de la labellisation "Ecoquartier" est l'appropriation et la co construction, le plus en amont possible, des projets avec les habitants et les forces vives des territoires concernés : Tourcoing, Wattrelos, Roubaix.

Or, force est de constater que, pour ce qui concernent les élu(e)s de terrain (dont les élu(e)s Verts), le compte n'y est pas.

Si la dynamique enclenchée autour de l'Ilot Stephenson est pour nous positive celle ci reste très marginale au regard des enjeux de développement Durable appliqués à cet espace de 80 hectares.

Quatre vingts hectares qui devraient accueillir un vrai parc urbain de 16 hectares, si on applique la règle des 20%.

Ce chiffre est usuellement utilisé en ces temps de lutte contre les bouleversements climatiques ... mais, la "rumeur" serait plus proche des 5 hectares: un gros square !

Alors que depuis près d'un an nous demandons à ce que les élu(e)s, dans l'excercice de leurs missions respectives, soient associés au plus près de la définition des programmes et des aménagements en cours, hormis une réunion d'information générale (à huis clos) destinée aux seuls membres des 3 conseils municipaux, nous gérons toujours l'incertitude.

Les Tourquennois ne nous ont pas élus pour gérer l'incertitude mais pour prendre à bras le corps les projets écologiques, économiques et sociaux de notre ville.

Il ne nous parait donc ni utile, ni opportun de participer à des assises dans lesquelles nous sommes relégués au rang de spectateurs."


Bernard Despierre - Adjoint au Maire, Conseiller
Communautaire LMCU

La Marlière : Ferme Castel

Le premier mardi de chaque mois : un quartier !IMG_0406.JPG

Le 1er décembre, nous avons sillonné les rues de La Marlière. Nos pérégrinations nous ont menés jusqu'à la ferme Castel, l'une des trois dernières exploitations agricoles de notre commune : Élevage bovin (à l'herbe essentiellement), pommes de terre, blé, maïs…

IMG_0410.JPGAccueil chaleureux avec un verre de lait battu tout frais…, ferme au carré traditionnelle de la région avec ses odeurs typiques, une belle prairie pour laisser paître les 28 vaches de l'élevage. Bref, tout ce que nous aimons quand nous nous promenons à la campagne, sauf qu'elle est au cœur de la ville. Carré de nature, de résistance, mitoyen d'une zone industrielle, utile certes, mais bétonnée…

Hommage à Monsieur Castel (père) qui a su avec sa fourche arrêter les promoteurs et préserver ce havre de verdure au cœur de nos quartiers !

Total respect…

IMG_0408.JPG

Thérèse KOZLOWSKI - Adjointe au Maire chargée du Secteur sud dont La Marlière