Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2013

Mon premier «Mariage pour tous»

Samedi fut un jour exceptionnel dans ma vie d'élue et dans ma vie tout court.


 


Thérése.jpg


 


Marier, dans notre belle salle des mariages tourquennoise récemment rénovée, deux amies de longue date, n'est pas courant. Il a fallu pour cela que les circonstances rendent l'événement possible : tout d'abord, la loi, dite du "Mariage pour tous", votée au printemps et défendue avec beaucoup de ténacité par Madame Taubira, une grande dame, face à une opposition déchainée, intolérante, ignorante et parfois insultante. En France, c'était la première fois que l'on défilait dans les rues contre des droits attribués à une catégorie de Français...


Ensuite il était indispensable que je sois élue pour pouvoir officier... Ces deux conditions étaient réunies en 2013... Enfin !!


Il y a 32 ans, quand Giuseppina et Raphaelle se sont connues à Marcq-en-Barœul, nous étions à des années-lumière de penser que cela serait possible, et cela le fut... quand même. Contre vents et marées.


Résidant dans la région d'Avelino en Italie depuis une vingtaine d'années, Giuseppina a créé l'Association Famiglie Arcobaleno (Familles Arc-en-ciel) qui milite pour que les familles, et surtout les enfants, aient tous les mêmes droits. Pour convaincre l'Italie entière, il faudra à mes amies beaucoup de ténacité, de persévérance... Nous l'avons fait, nombre de pays européens aussi, les Italiens peuvent le faire... Ce n'est qu'une question de temps.


 Où l'on en parle (et de Tourcoing aussi...) : El Corriere della Sera, La Reppublica...


 


http://27esimaora.corriere.it/articolo/le-nozze-francesi-...


«Celebra le nozze Thérèse Kozlowski, assessora al comune di Tourcoing e amica dei La Delfa da decenni:



“Questa cerimonia – dice – è il simbolo dell’Europa che si è costruita passo dopo passo. Le mentalità delle persone si sono dovute evolvere perché questa legge fosse adottata e noi potessimo ritrovarci qui”. E poi l’augurio per il futuro; “Giuseppina ti servirà tutta la tua tenacia per convincere l’Italia intera che la famiglia arcobaleno è assolutamente una famiglia come le altre”.»



La reppublica 


Campania Notizie


Zerotto Nove

19/02/2013

"Retour de Fukushima" par Karima Delli

Vendredi 22 février 2013
Conférence/Débat
"Retour de Fukushima" par Karima Delli
Députée Européenne EELV.
 
A partir de 19h00, Foyer, 13 rue de Menin à Tourcoing
(métro Ligne 2, Liane 4 & V'Lille : station Colbert).

Fukushima.jpg

"En décembre 2012, Karima Delli, Députée Européenne EELV, se rend à Fukushima au Japon.
Membre de la délégation emmenée par Pascal Durand, Secrétaire National EELV, elle constate sur place les ravages de la catastrophe nucléaire japonaise consécutive au séisme du 11 mars 2011.
Deux ans après, qui a t il de changé dans le regard des Japonais ?
Qu'en est il des interrogations liées à l'industrie nucléaire dans le monde ?
Karima Delli est aussi notre co-listière aux dernières élections municipales de Tourcoing.
Depuis dix ans des convois ferroviaires de déchets nucléaires sillonnent régulièrement les quartiers de notre ville ... et de la métropole lilloise ...
Quels impacts pour Tourcoing et ses habitants ?
Une question à poser dans le Débat National pour la Transition Energétique ?
Quelle mobilisation à entretenir ?"
 
Bernard Despierre
Adjoint au Maire
Conseiller Communautaire LMCU
Secrétaire du Groupe Local EELV Vallée de la Lys
 
 
 
En savoir plus :
Contact : Thérèse Kozlowski

16/02/2013

"A VOS AGENDAS !"

Vendredi 22 février :

Conférence/Débat "Retour de Fukushima" par Karima Delli, Députée Européenne EELV, à partir de 19h00, Foyer 13 rue de Menin à Tourcoing

(métro Ligne 2, Liane 4 & V'Lille : station Colbert).



Contact : Thérèse Kozlowski

 



Samedi 2 & Dimanche 3 Mars :

Le géant KLIMATO "saison 4" à la Fête des Géants :



(métro Ligne 2, Liane 4 & V'Lille : Station Tourcoing Centre)

Contatc : Jack Rouberties

 



Jeudi 7 mars : Rencontre débat par "Groene Eurométropo (o) l (e) Verte" :

Le Canal Seine Nord: Un projet commun ?, avec Marie Christine Lefebvre (Ecolo), Bart Caron (Groen), Myriam Cau, Vice Présidente EELV du Conseil Régional NPdC, et Bernard Despierre (EELV) à 18h, salle des Fêtes de la Mairie de Tourcoing

(métro Ligne 2 : station Tourcoing Centre, Liane 4 & V'Lille : station Hôtel de Ville.


Contact : Bernard Despierre

 



Samedi 9 mars :

Chaine Humaine pour l'Arrêt du Nucléaire Civil et Militaire, à partir de 13h30 à Paris.



Contact : Thérèse Kozlowski

 

 



Pour suivre notre actualité :



17/12/2012

Conférence sur le climat de Doha 2012


Intervention au Conseil Municipal du 6 décembre 2012

Alors que se tient en ce moment, à Doha au Qatar, la 18e conférence sur le climat, tout porte à croire que les négociations seront difficiles, nous pourrons en juger demain soir puisque la conférence n'est pas terminée.

Laurent Fabius, Ministre des Affaires Étrangères, vient de confirmer officiellement à Doha que la France est disponible pour accueillir en 2015 la conférence de l'ONU sur le climat.

Au niveau international, nombre de pays freine des quatre fers pour atteindre l'objectif de ne pas dépasser 2° de hausse de la température globale de notre atmosphère, en particulier les Etats-Unis et les pays émergents, comme par exemple la Chine, le Brésil, même s'ils commencent à comprendre que eux aussi ont intérêt à s'impliquer dans cette problématique au vu des prévisions du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernementaux sur l'Evolution du Climat), dont les scénarii les plus pessimistes sont en train de se réaliser.

A Tourcoing, nous restons optimistes et nous agissons en toute cohérence avec ces objectifs. Nous avons même le projet d'être plus ambitieux que l'Europe sur ces questions, c'est-à-dire au-delà des 3 x 20 pour 2020 (20 % ENR, -20 % d'émission de GES, -20 % consommation d'énergie).

panneaux PV.jpeg

Favoriser la production d'énergies renouvelables, c'est promouvoir entre autres les panneaux photovoltaïques, ce que nous faisons à Tourcoing, l'implantation d'éoliennes, la géothermie, etc...

Lutter contre les émissions de gaz à effet de serre, c'est avant tout travailler sur les transports, et sur le bâtiment. En effet, le chauffage de nos bâtiments et de nos habitations est un important producteur de gaz à effet de serre. En rénovant nos chaudières municipales, nous veillons à réduire significativement les émissions. Pour ce qui est des transports, nous favorisons les déplacements en transports en commun en lien avec Lille Métropole Communauté Urbaine et Transpole.

En consommant moins d'énergie, nous agissons également contre le dérèglement climatique. Le chantier est encore devant nous puisqu'ici c'est essentiellement l'isolation des bâtiments qu'il faut revoir. C'est un grand chantier autant pour les pouvoirs publics que pour les citoyens tourquennois. Il s'agit là d'un gisement d'emplois non délocalisables qu'il faut développer.

Même si à Doha, les résultats ne sont pas aussi ambitieux que nous le souhaitons, il ne faut pas baisser les bras et nos ministres seront, nous l'espérons, assez pugnaces ; à Tourcoing, nous agissons pour que effectivement cet objectif des 3 x 20 soit atteint en 2020.

Thérèse KOZLOWSKI

Adjointe du Secteur Sud

05/03/2012

Il y a un an, Fukushima : " Le nucléaire est un pari perdant ..." Stéphane Hessel.

Il y a un an déjà un tsunami d'une rare violence ravageait les côtes japonaises.
La catatrophe humaine est incalculable, le peuple japonais touché dans sa chair tente aujourd'hui de se relever.
Cette catastrophe naturelle aux conséquences humaines, écologiques et technologiques considérables n'est à ce jour pas encore totalement mesurée.
Dans nos sociétés dites sophistiquées c'est ce qu'on appelle "l'effet papillon", pour faire simple; un élément imprévisible en déclenche d'autres généralement beaucoup plus prévisibles.
Ce qui était prévisible c'est la série de catastrophes technologiques induites par les effets de ce Tsunami dont la catastrophe nucléaire de Fukushima.
Aujourd'hui les Japonais pleurent leurs disparus et pansent les plaies visibles de l'accident nucléaire, ils s'interrogent aussi sur la supression de la production nucléaire.
Ci dessous, le message de Katsutaka Idogawa, Maire de la ville de Futaba , est sans équivoque :
 


Message de Katsutaka Idogawa, Maire de la ville... par kna60

Alors que dans le monde et en Europe les gouvernements révisent leurs politiques énergétiques, la France s'enfonce dans le déni.
Hormis Eva Joly, aucun des candidats à l'élection présidentielle ne propose de réelles solutions alternatives.
Pire, sans même entendre les propos pourtant très mesurés du nouveau dirigeant d'Areva, les tenants du tout nucléaire imposent leurs lois, leurs fonctionnements, une vision d'un monde merveilleux où le risque n'existerait pas!
Les Habitants n'ont qu'à subir leur lubies/lobbyes : aujourd'hui encore, malgré les interpellations incessantes, un nouveau train de déchets nucléaires en provenance de la Hollande va traverser Tourcoing.
Alors qu'à notre demande, le Conseil Municipal s'est prononcé unanimement pour évaluer les possibilités d'interdire la traversée de Tourcoing par les convois nucléaires et pour diffuser l'information auprès des habitants, le gouvernement et l'État font la sourde oreille à nos demandes répétées. "Dormez braves gens le péril nucléaire est invisible, inodore et incolore ... "

7637315347_stephane-hessel.jpgCurieusement ceux qui nous déclinaient il y a encore quelques mois dans toutes les réunions et à toutes les sauces, la bonne parole de Stéphane Hessel, sont aujourd'hui étonnamment muets quand celui-ci déclare : "Le nucléaire est un pari perdant. En faisant le choix du nucléaire, nos dirigeants nationaux ont engagé notre avenir pour des décennies entières – sans nous consulter. Ils ont réquisitionné une thématique cruciale et se permettent de prendre les décisions seuls."

Alors comme Stéphane Hessel, les écologistes d'Europe Ecologie Les Verts réaffirment : "Aujourd’hui, insurgeons-nous, mobilisons-nous, exigeons ensemble et publiquement la sortie du nucléaire".
into-eternity-affiche.jpgA l'occasion d'une nouvelle Veillée Antinucléaire, nous en débattrons ce vendredi soir au Cinéma "Les Ecrans" suite à la diffusion de "INTO ETERNITY", un film de Michael Madsen et comme le dit fort justement ma collègue Thérése Kozlowski dans la dernière parution du Label Ville : "Les démantèlements nécessiteront des compétences que possèdent évidemment les agents des centrales, contrairement à une usine qui ferme, où les salariés se retrouvent sans emploi. Le développement des énergies renouvelables est un énorme réservoir d'emplois. Qu'attend-on ?"
 
Bernard Despierre - Adjoint au Maire, Conseiller Communautaire Lille Métropole.
 

08/12/2011

La Fondation Vinci se paye les associations tourquennoises

Aujourd'hui la fondation Vinci remet des chèques aux associations de tourcoing.
 
Les éluEs du groupe Europe Ecologie Les Verts ne participeront pas à cette manifestation.
 
Nous avions exprimé sans succés notre vif désacord lors d'un de nos excecutifs.
 
5753780807_02bd78104a_z[1].jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La multinationale Vinci est aujourd'hui en train de déboiser des milliers d'hectares dans la forêt de Khimki en Russie.
 
Le projet d'autoroute suscite, en Russie et au delà, une très vive controverse qui dépasse les questions écologiques : corruption, violation des droits de l'homme, emprisonnement arbitraire des opposants (habitants et journalistes), etc, ...
 
Nous sommes indignés que cette société profite du thème des solidarités et de l'insertion pour blanchir son image.
 
Nous sommes attristés de constater que des associations et la Ville de Tourcoing soient associées à cette manipulation de l'opinion.
 
Nous espérons une réaction des associations loi 1901 et nous nous tenons à leur disposition pour évoquer une porte de sortie honorable à cette mascarade.
 
Bernard Despierre - Adjoint au Maire - Conseiller Communautaire LMCU

01/02/2011

Energies renouvelables : Donnons-nous les moyens de nos ambitions

logoCOMMUNIQUE DE PRESSE - ENERGY CITIES
28 janvier 2011

Le Club France de la Convention des Maires adopte sa déclaration :
Energies renouvelables : Donnons-nous les moyens de nos ambitions

Le Club France de la Convention des Maires, crée à l'initiative d'Energy Cities*, s'est réuni à Grenoble le mercredi 26 janvier à l'occasion des 12èmes Assises nationales de l'énergie où il a adopté son programme d'action pour 2011.

Au travers du Grenelle de l'Environnement, la France a envoyé des signaux positifs d'un pays qui jouerait un rôle offensif et dynamique.

Nombre de collectivités locales se sont senties confortées dans leurs initiatives. Elles ont accueilli favorablement ces nouvelles orientations allant dans le sens d'une relation plus forte entre leur approvisionnement énergétique et les potentiels de leurs territoires ainsi que les y invitent les Plans Climat Energie Territoriaux. Energie durable et cohésion économique, sociale et territoriale vont en effet de pair.

Les initiatives se sont démultipliées tant dans l'efficacité énergétique, les transports, les bâtiments ou les énergies renouvelables thermiques et électriques.

Depuis plusieurs mois des inquiétudes apparaissent quant à la possibilité d'atteindre les objectifs fixés tant aux niveaux national qu'européen en matière d'énergies renouvelables. Ainsi, les restrictions apportées au développement de l'éolien, puis les décisions déstabilisantes en matière de photovoltaïque handicapent sérieusement la mise en oeuvre des politiques locales et donnent des signaux négatifs aux investisseurs. En effet, elles :

- remettent en question unilatéralement l'équilibre de projets importants lancés par les collectivités locales,
- ont un impact très négatif sur les filières en construction et donc l'emploi que les collectivités cherchent à soutenir
- ignorent le fait que les collectivités, comme les filières et tous les acteurs du marché, ont besoin d'une stratégie énergétique et industrielle lisible, qui s'inscrive dans la durée.


Nous souhaitons que des entreprises qui ont pris des risques en pariant sur un avenir énergétique durable ne se retrouvent pas pénalisées. Nous souhaitons que les collectivités locales engagées pour aider leur pays à atteindre des objectifs auxquels il a souscrit ne soient pas découragées.

Le gouvernement a annoncé la tenue d'une "conférence nationale sur l'énergie" dont l'objectif serait d'assurer la compétitivité de l'économie française, d'évaluer "la pertinence des choix que nous faisons aujourd'hui" et d'identifier de nouveaux gisements énergétiques en tenant compte de leurs coûts d'exploitation.
Le Club de la Convention des Maires jouera tout son rôle pour que cette future conférence privilégie une politique qui favorise la maîtrise des consommations énergétiques et la production énergétique locale. Nous considérons que ce sont les axes qui permettront de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, les risques pour les générations futures et seront les plus créateurs d'emplois. Nous nous donnerons les moyens d'être entendus !


Plus d'information sur le site d'Energy Cities
http://www.energy-cities.eu/Energies-renouvelables-Donnons

Téléchargez le texte complet du communiqué :
http://www.energy-cities.eu/-Communiques-de-presse-

* La Ville de Tourcoing est membre d'Energy-Cities

14/01/2011

Ben Ali, c'est fini !

tunisie verte.jpgVoici le message que j'adresse par mail ce soir à Abdelkader Zitouni, Coordinateur National du parti « Tunisie Verte » :
  

" Ce soir tout est possible, Inventez le meilleur ! "
 
Bernard Despierre, adjoint au Maire de Tourcoing, Conseiller Communautaire LMCU
 

en savoir plus sur le blog de Tunisie Verte : http://tunisie.verte.over-blog.com

02/12/2010

Convois de Déchets nucléaires traversant le territoire Tourquennois : Lettre au Préfet du Nord.

 Monsieur le Préfet,

Les médias belges nous informent depuis quelques jours du passage imminent de nouveaux convois ferroviaires de déchets nucléaires provenant de France vers leur pays.

ondraf.gifCes informations sont confirmées par l'ONDRAF, organisme national belge des déchets radioactifs, sans en préciser le parcours.

S'agissant de retraitement de déchets nucléaires nous savons à ce jour que ces convois ferroviaires partiront de l'usine de retraitement de La Hague en France pour être livrés à la gare de Mol en Belgique et être ensuite redirigés par la route à Dessel.

Ancien membre du Secrétariat Permanent de Prévention des Pollutions Industrielles (S3PI) de la Basse Seine et intervenant à la création du S3PI de Dunkerque, j'ai pu mesurer en tant que responsable politique et en tant qu'élu l'importance capitale d'informer les habitants de la conduite à tenir en cas d'incident majeur.

Vous le savez, en matière de Risques Majeurs le "Risque Zéro" n'existe pas, c'est donc en ce sens que sur ma proposition le Conseil Municipal de Tourcoing, sous la présidence de Michel-François DELANN0Y, a voté unanimement le 28 juin 2008 une motion concernant les Transports de Matières Dangereuses (TMD) et vous sollicitant dans les termes suivants :
"…les membres du Conseil Municipal interpellent Le Premier Ministre et les services de l'Etat concernés afin qu'ils nous fournissent tous les éléments concernant ces déplacements massifs :

  • Les flux de transit, les pollutions et les effets qui en découlent.

  • Les flux de Transports de Matières Dangereuses et leurs niveaux de dangerosité (chimique et nucléaire).

  • La gestion de crise majeure et l'application des plans de secours en cas d'accident.

  • L'information préventive des Tourquennois sur la conduite à tenir en situation de crise…".

                                Plus de deux ans après cette requête, nous n'avons pas reçu de réponse de votre part.

transports-dechets-train-enfer.jpgC'est pourquoi à l'occasion de cette annonce du probable passage cette semaine de convois ferroviaires de déchets nucléaires dans les quartiers tourquennois de l'Epidéme, Gambetta, Croix Rouge, Virolois et Gare/Centre Ville, je vous demande une nouvelle fois de nous confirmer le détail du trajet, ses horaires ainsi que les dispositions prises pour protéger les riverains en cas d'incident majeur.

Dans l'attente de votre réponse que j'espère imminente, veuillez croire, Monsieur le Préfet, en l'assurance de mes salutations les plus respectueuses.

Bernard Despierre - Adjoint au Maire,

Conseiller Communautaire LMCU


A ce jour le départ du convoi ferroviaire est gelé pour cause de neige ... ce n'est que partie remise : http://www.rtbf.be/info/societe/nucleaire/le-2e-transport-de-dechets-nucleaires-ajourne-a-cause-de-la-neige-281174

Le communiqué des instance officielles Belges : http://www.ondraf.be/francais/PDF/2e_CSDC-Communique-de-p...

31/05/2010

GAZA : Stop à l'escalade de l'horreur !

VILLE DE TOURCOING
COMMUNIQUE du Groupe des éluEs l'Ecologie - Les Verts

Les éluEs écologistes de Tourcoing prennent connaissance avec effroi des décès des personnes intervenus la nuit dernière à l'issue de la prise d'assaut par l'armée israélienne des bateaux de la flottille de la Paix

Acheminant du matériel humanitaire, les bateaux civils de la flottille de paix voulaient décharger sur la bande de Gaza des marchandises qui manquent cruellement à la population gazaoui en raison du blocus, imposé par Israël, qui interdit toute reconstruction notamment depuis la fin de l'opération militaire "plomb durci".

De retour, vendredi dernier, d'une délégation officielle du Parlement européen en Palestine et Israël, Eva Joly et Nicole Kiil-Nielsen ont pu constater combien le blocus créait une situation humanitaire et sociale dramatique pour le million de gazaouis qui se sent aujourd'hui totalement abandonné par la communauté internationale.

Pour les éluEs l'Ecologie - Les Verts de Tourcoing ce dramatique coup de force militaire n'est pas le fait du hasard mais la conséquence de la volonté aveugle du gouvernement Israélien de nier toute l'existence du peuple Palestinien.

Les éluEs l'Ecologie - Les Verts rappellent qu'ils sont favorables à renforcer la coopération entre les villes de Tourcoing et de Rafah et ils s'assossient aux rassemblements de soutien au peuple Palestinien.


Bernard Despierre - Adjoint au Maire - Conseiller Communautaire LMCU

 

29181_411285997544_554197544_4279707_8043430_n.jpg
photo Vivien Guihard


 

06/02/2010

Un demi million d'euros file à l 'Exposition Universelle de SHANGHAI !

Shanghai%202010%20logo.jpgAvec les élu(e)s Verts, je ne partage pas l'engouement de nos collègues Tourquennois siégeant à la Communauté Urbaine et au Conseil Régional, de droite, du centre et de gauche confondus (1).

Ceux-ci viennent au Conseil Régional (pour 200 000€) et à Lille Métropole (300  000€) de cautionner le régime chinois en finançant la présence de Lille 3000 à l'exposition universelle de Shanghaï ... ou plus exactement à 1h30 de ladite exposition, trop chère pour nous (sic)

L'excellente intervention de mon ami Slimane TIR, hier lors du Conseil de Communauté, précise notre pensée commune.

C'est vraiment beaucoup d'argent gaspillé pour un régime capitalo/communiste à tendance dictatoriale !

(1) M. MP DAUBRESSE (UMP) est d'accord avec notre intervention mais "n'a pas d'état d'âme" et soutient cette participation, les affaires sont les affaires !

Bernard Despierre - Adjoint au Maire - Conseiller Communautaire LMCU

Intervention de Slimane TIR - Président du Groupe Verts LMCU

Conseil du 5 février 2010

"La décision d’attribuer à Shanghaï, la responsabilité de l’organisation de l’exposition universelle a été prise en décembre 2002, par le B.I.E.

Elle se déroulera autour d’un thème qui sonne comme une ironie lourde de sens, dont la plus grande dictature au monde a le secret : " Une meilleure ville, une meilleure vie ", faisant écho à des slogans qui nous semblent tellement familiers.

Cet immense laboratoire urbain, qui est le projet DONGTAN, rebaptisé du doux nom de " zone de meilleure pratique urbaine " vise à présenter dans un espace " concentré ", les meilleurs pratiques et objets susceptibles d’améliorer la qualité de la vie urbaine. Il s’agit, nous dit-on, dans les plaquettes promotionnelles, de construire une " éco-ville ", qui présenterait, grandeur nature, les dernières innovations techniques et urbanistiques.

La conception qui porte ce projet est diamétralement opposée à la vision, que nous partageons, ici, sur la manière de penser et de bâtir démocratiquement notre métropole, nos agglomérations.

Nous avons affaire là, certainement, à une vitrine de la technologie urbaine, mais d’abord à la vitrine du centralisme d’Etat, à la vitrine d’une conception dirigiste et dictatoriale de l’organisation urbaine. Elle est aux antipodes du processus démocratique qui doit être pour nous au cœur de la production des villes soutenables.

Cette exposition universelle mise au service de la plus grande gloire du capitalisme d’Etat Chinois, se tient 18 mois après les Jeux Olympiques de Pékin.

En 2008, de très nombreuses manifestations ont jalonné le parcours de la flamme olympique.

En 2008, nombre de nos villes ont réagi, face à la répression au Tibet, de décider de pavoiser les frontons des hôtels de ville du drapeau Tibétain, durant de nombreuses semaines.

En 2008, Angela MERKEL et Gordon BROWN ont eux refusé de se rendre à PEKIN.

En 2008, nombreux ont été celles et ceux qui ont exprimé, leurs très vives inquiétudes sur la situation générale des Droits de l’Homme, comme des priorités en Chine, empire dans lequel la liberté d’expression, de communication et de pensée restent à conquérir.

La Chine est aujourd’hui, comme l’indique Reporters sans Frontières, la plus grande prison du monde pour les journalistes, les blogueurs et les dissidents, condamnés à de lourdes peines, soumis au travail forcé.

La Chine détient un tragique record du monde en matière de peine de mort et d’exécution (1700 en 2008, plus de 7000 condamnations).

La " botte " chinoise écrase toujours le peuple Tibétain, plus récemment encore, c’est la population de la région autonome ouighoure du XIANJIANG, qui a subi des mesures de répression généralisées, et conduisant, selon Amnesty International dans son rapport d’avril 2009, " à l’arrestation et à la détention arbitraire de milliers d’ouighours, accusés de " terrorisme, séparatisme et extrémisme religieux "  car ils avaient exercé, pourtant pacifiquement, leurs  droits   fondamentaux".

Enfin, comble de la propagande de l’Etat, cette exposition a pour 4ème objectif de " promouvoir la communication et la compréhension entre les sociétés humaines".

Je vous laisse apprécier le cynisme des formulations.

En ce qui nous concerne, notre groupe, en accord avec les positions de nos collègues Verts du Conseil Régional nous plaidons le boycott de cette exposition, comme nous l’avons fait pour les JO de PEKIN.

Nous votons CONTRE cette délibération."

                                               

21/02/2009

Tourcoing et Gaza : ALLER AU DELA DE L'HUMANITAIRE

Conseil Municipal de Tourcoing le 19 février 2009

Monsieur le Maire, Chers Collègues,

180px-Flag_of_Palestine_svg.pngAu nom des éluEs du groupe « L'Ecologie, Les verts » je veux d'abord saluer cette proposition de délibération relative à une subvention exceptionnelle de 5000 euros, au bénéfice de la population de Gaza. C'est une décision importante de notre collectivité face à la tragédie, au massacre qu'a subi la population civile, captive de l'immense ghetto qu'est devenue la bande de Gaza.

Elle est assortie d'une garantie de bonne fin que nous partageons : faire en sorte qu'elle parvienne directement à la population.

Elle témoigne de notre solidarité et de notre devoir d'humanité, même si d'ordinaire nous réservons ce type de délibération humanitaire à des situations de catastrophe naturelle.

Je voudrais saluer ici les nombreuses initiatives de la société civile sur l'urgence et la post urgence, saluer aussi les hommes et les femmes de notre ville qui se sont mobilisés - l'association de solidarité Tourcoing Rafah, l'Association pour la reconnaissance des droits et libertés à la femme musulmane et l'association Averroès - et ont participé ces dernières semaines à de multiples manifestations appelant : 

  • à l'arrêt des hostilités

  • à la levée du blocus transformant Gaza en une gigantesque prison

  • à l'arrêt de la colonisation des territoires occupés

  • au respect impératif du droit international pour toutes les parties.

  • au libre accès aux ressources naturelles : eau, cultures, ...

Il s'est exprimé là, dans nos rues, un sens de responsabilités, un calme et une maturité indiscutable au sujet de ce conflit pour le maintenir au niveau politique qui doit rester le sien.

Il nous faut rappeler notre soutien indéfectible à tous ceux qui sont à la recherche d'une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, fondée sur l'existence de 2 états, dans des frontières sûres et internationalement garanties.

Nous en sommes loin, cette tragédie n'est aujourd'hui pas terminée. Les images que nous envoie le docteur Régis Garrigue sur le site1 de HelpDoctors témoignent de la cruauté des parties en présence et je vous invite à visionner ces images : nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas !

Monsieur le Maire, chers collègues, à l'instar des initiatives qui ont été prises à Lille en matière de coopération décentralisée, avec le réseau Euro-Naplouse, comme à Dunkerque avec le réseau Euro-Gaza, nous proposons que Tourcoing s'investisse formellement dans le réseau Européen des collectivités européennes pour une paix juste et durable au Proche Orient, « notamment dans le but de renforcer les initiatives politiques européennes et d'obtenir un soutien pour la coopération décentralisée au Proche Orient... ».

Nous souhaitons la réactivation de l'idée travaillée il y a quelques années par notre collègue Mohamed Heddar d'un partenariat fort,voir d'un jumelage , entre le ville de Tourcoing et la ville Palestinienne de Rafah.

Les éluEs Verts ont aussi proposé que LMCU accompagne les villes de notre agglomération qui s'engagent dans une telle coopération avec des villes Palestiniennes et Israéliennes dans le cadre de la redéfinition d'une politique communautaire de coopération, nous devrions nous y inscrire ...

Pour terminer, nous avons, ces dernières années, défini des critères écologiques, des normes éthiques en matière d'achat public, nous proposons enfin que notre établissement engage une interpellation systématique des directions générales et, un boycott si nécessaire, des institutions financières et banques françaises dont les filiales israéliennes financent explicitement la colonisation des territoires occupés. 

Bernard Despierre - Président du groupe « L'Ecologie, Les Verts » - Adjoint au Maire - Conseiller communautaire LMCU

1 http://www.helpdoctors.org