Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2013

Mariage pour Tous = Egalité des Droits !

Les EluEs écologistes de Tourcoing, membre de la Fédération des Elus Ecologistes, appellent à manifester ce dimanche en faveur du MARIAGE POUR TOUS :


Pour s"y rendre cliquez ici : EELV Mariage Pour Tous

Le Conmmuniqué de la Fédération :

Mariage pour tous : la FEVE pour l'égalité des droits

Au nom de l’égalité des droits, la FEVE appelle les élu/es locaux et les parlementaires à participer à la manifestation du 27 janvier, en soutien au mariage pour les couples homosexuels.  


Le projet de loi du gouvernement visant à l’ouverture du mariage aux couples homosexuels sera examiné à partir du mardi 29 janvier par l’Assemblée nationale en séance publique. 

La Fédération des Elu/es Verts et Écologistes (FEVE) souhaite que cette réforme soit adoptée rapidement et dans la sérénité. L’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe constitue une nouvelle avancée dans la marche pour l’égalité des droits. Elle permettra juridiquement de sécuriser les familles homoparentales et symboliquement de lutter contre l’idée d’une hiérarchie des sexualités, et donc contre l’homophobie. 

La FEVE rejette toute idée de « liberté de conscience » ou d’aménagement spécifique pour la célébration des mariages de couples de même sexe. Elle rappelle qu’un maire est un officier d’état civil qui peut se soustraire à ses obligations en démissionnant. 

Les maires et les conseiller/es municipaux écologistes sont prêt /es à célébrer les mariages des couples homosexuels, au même titre que les autres, et s’engagent à ce que la loi soit suivie d’effets dans toutes les municipalités où elles et ils sont élu/es. 

La FEVE s’engage par ailleurs à promouvoir les bonnes pratiques dans l’accueil des personnes LGBT à l’échelle communale (lutte contre les discriminations et l’exclusion, accès au logement, à la santé, tranquillité publique, etc.). 

La FEVE réaffirme donc son soutien inconditionnel au mouvement pour l’égalité des droits. En conséquence, elle appelle tous les élu/es locaux et les parlementaires à manifester avec leur écharpe tricolore le dimanche 27 janvier à Paris à partir de 13h30.

Le cortège écologiste partira du 3 avenue du général Leclerc (place Denfert-Rochereau).



Jean-François CARON, maire de Loos-en-Gohelle (62), président de la FEVE
Michel BOURGAIN, maire de l’Ile-Saint-Denis (93), pour le Cercle des Maires écologistes au sein de la FEVE.

01/09/2012

Du statut de l'ÉluE… suite

En février dernier, avec le Président de la FEVE (Fédérations des ÉluEs Verts et Écologistes), Jean-François Caron, nous adressions un courrier au Président de l'Association des Maires de France (à lire ici: http://rueverte.hautetfort.com/archive/2012/02/16/du-stat...). Nous demandions de prendre en compte le genre dans le titre, mais aussi dans les textes de la brochure sur le statut de l'ÉluE. 

AMF (statut éluE).jpg

C'est chose faite pour la couverture.

Pour le corps de texte, il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. L'explication (le prétexte ?) en est : «…les 60 pages ne pouvant être alourdies par l’utilisation systématique du double genre, sauf à les rendre parfaitement illisibles !» (p. 2 de la brochure). Le double genre, lourd ? illisible ? Ah bon ?...!!!!

Thérèse KOZLOWSKI-MARESCAUX

Adjointe au Maire, Secteur Sud

16/02/2012

Du statut de l'ÉluE

Courrier adressé le 16 février à Monsieur Jacques Pélissard, président de l'Association desMaires de France

Monsieur le Président,

C'est avec un grand intérêt que les élu/es écologistes ont pris connaissance de votre publication intitulée "Le statut de l'élu".

3467938726.jpg

Aussi, par le présent courrier, nous tenions, au nom de la Fédération des élu/es Verts et écologistes (FEVE), à vous faire part de notre étonnement quant au caractère que nous jugeons inapproprié de sa couverture.

 

En omettant, dans son intitulé de prendre en considération la notion de « genre »  (pouvant s’exprimer comme suit : « élu/es » ou « élu-Es »), le titre du document semble ignorer toutes nos collègues féminines dans les assemblées où nous siégeons.

Nous ne vous rappellerons  pas le problème que pose dans notre démocratie le déficit de parité, en dépit des Lois qui ont été promulguées. Il nous semble que l’AMF doit être aux avant-postes - dans

ses décisions comme dans sa communication -pour contribuer, à son niveau, à changer les choses.

Cette impression de mise à l’écart est malheureusement renforcée par la symbolique masculine du « costume cravate » qui est mise ici en avant de manière manifeste.

courrier AMF.jpg

Qui plus est, Monsieur le Président, vous conviendrez que cette tenue ne correspond que peu à la réalité vécue par la majorité des élu/es locaux, à la manière dont ces femmes et ces hommes exercent leur mandat, abordent et dialoguent avec nos concitoyen/nes, dans la vie de tous les jours.

 

Il est à craindre qu’une partie non négligeable du public ciblé par cette publication délaisse ou mésestime votre publication parce qu’il ne se reconnait pas pleinement dans l’image de l’élu/e véhiculée par cette couverture. La forme vient ici desservir de manière inopportune le fonds d’un document dont le contenu, nous le soulignons, n’en demeure pas moins un outil de qualité, précieux pour tout/e élu/e en activité.

Nous tenions à vous en informer personnellement, ce afin que l’AMF, à l’avenir, puisse faire évoluer sa communication

Restant à votre disposition pour tout complément d’information,

Veuillez agréer Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments respectueux

 

Jean François CARON, Président de la FEVE (Fédération des EluEs Verts et Ecologistes)

Thérèse KOZLOWSKI, Maire Adjointe de Tourcoing, Membre de la FEVE

31/12/2011

Voeux des Ecologistes de Tourcoing & de la Vallée de la Lys : "2012 UNE NOUVELLE VISION POUR LE MONDE"

22/08/2010

" Nous sommes tous des Roms ! "

Réuni/es aux journées d'été du Rassemblement des écologistes à Nantes, les élu/es Verts et écologistes s'indignent de la politique discriminatoire du Gouvernement à l'encontre des Roms et des « gens du voyage ».

Roms.jpg

La politique menée par le gouvernement cherche à détourner l’attention de l'opinion publique des scandales qui affectent plusieurs dirigeants du gouvernement.

Présenter les « gens du voyage », de nationalité française, et les Roms migrant/es, pour la plupart citoyen/nes européen/nes, comme des délinquants en puissance est scandaleux, eu égard aux engagements de la France au sein de l’Union européenne, devant le Conseil de l’Europe, et compte tenu de sa présence au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.

Expulser ces familles, sans solution de relogement, est indigne, notamment parce que les gens du voyage ne disposent pas des aires d’accueil et de stationnement que la loi Besson prévoit, depuis dix ans, dans toutes les communes de plus de 5000 habitant/es.

Mettre à la rue des familles, roumaines ou bulgares, ne fait que déplacer et aggraver la précarité de ces Européen/nes ayant droit à la libre circulation au sein de l'Union européenne depuis janvier 2007.

Le Gouvernement persévère dans des attitudes et comportements régressifs n’ouvrant aucune perspective d’avenir pour les migrants en général et les Roms en particulier....

Réunie à Nantes la Fédération des élu/es Verts et écologistes (FEVE) demande :

  • Que les Roms ne soient pas considéré/es comme des citoyen/nes européen/nes de seconde zone : ils sont la première des minorités culturelles (entre dix et douze millions de personnes) en Europe.

  • Que les personnes françaises vivant en habitat mobile bénéficient également du strict respect de notre Constitution (dispositions actuelles, en France, concernants en particulier, les titres d’identité, le droit de vote, et le droit à circuler donc à stationner).

  • Que les déclarations du Parlement européen, en 2005, en 2006, en 2007... et en 2010, à l’occasion du second Sommet des Roms, soient votées par tous les Etats membres.

  • Que soit institué un travail politique et juridique en concertation avec les représentant/es de ces communautés.

http://lafeve.fr/index.php?IdPage=1282222371