Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2011

Voeux des Ecologistes de Tourcoing & de la Vallée de la Lys : "2012 UNE NOUVELLE VISION POUR LE MONDE"

30/08/2011

Alors là, ca y’est, c’est la rentrée.

Les camions sont sur les routes, les salariés ont repris le chemin du boulot, les lycéens et collégiens ont reçu leur « chéquier livres » du Conseil Régional, et la presse locale en fait des tartines sur la Braderie (celle de Lille, bien sûr).

Et pourtant, dans un coin de ma tête, il reste un souvenir bien frais de mes vacances sur la Côte Belge… Départ à vélo de Tourcoing, retour à vélo à Tourcoing, ballades à vélo sur la Côte. La Belgique est vraiment un pays idyllique pour la pratique du vélo : des pistes cyclables sécurisées partout, la possibilité, par exemple de faire le trajet Wervik (oui, la belge…) – la Côte par les chemins de halage, des automobilistes prévenants laissant la priorité aux piétons et deux-roues…

Puis le retour, patatra ! Passé le pont sur la Lys qui matérialise la frontière entre nos deux pays, bienvenue en France, le pays où les cyclistes n’ont qu’un seul droit, celui de se faire écraser !

Disparues les pistes cyclables, disparue la courtoisie au volant, place aux coups d’accélérateur rageurs, aux queues de poisson, aux « forçages de priorité »,  etc.

En résumé, du pain sur la planche de notre sacro-saint objectif de partage de la voirie…

Mais, dites-moi, une frontière peut-elle réellement faire changer à ce point les mentalités ? Qu’ont de fondamentalement génétiquement différent un wervicquois du sud et un wervikois, notamment concernant leur approche de la bicyclette ?

Olivier Descamps - Conseiller Municipal Délégué Développement Culturel

20/02/2010

215 rue de Dunkerque : Tous et toutes ont notre soutien

Mercredi 17 février, les Tourquennoises et les Tourquennois, ainsi que les élus, ont manifesté leur soutien aux familles des victimes du terrible incendie qui a eu lieu dans la nuit du 9 au 10 février dernier, 215 rue de Dunkerque.

Nous espérons que la solidarité et la générosité manifestées à l'occasion de cette terrible épreuve a pu réconforter, un tant soit peu, les familles et les amis des victimes.

Nous leur souhaitons beaucoup de courage pour surmonter les difficultés présentes et futures et sommes à leur disposition en cas de besoin.

Les Elu(e)s du groupe " l'Ecologie, Les Verts "

 

12:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook