Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2010

Le droit des femmes à disposer de leur corps en danger

Retour en arrière : c'était il y a 35 ans (déjà !). Madame Simone Veil, bravant le machisme ambiant, faisait passer la loi légalisant l'avortement : la lutte des femmes avait enfin abouti. Nous pouvions penser que l'IVG était un droit conquis de haute lutte mais bien réel et indéfectible.
Las, c'était sans compter les attaques répétées contre l'IVG de plus en plus fréquentes :
• fermeture de certains centres IVG,
• médecins de moins en moins nombreux pour pratiquer l'intervention,
• loi de 2001 qui a allongé le délai légal pas ou mal appliquée,
• délais pour obtenir un R.V. qui s'allongent.
L'heure est grave : le droit des femmes à disposer de leur corps, à avoir un enfant quand elles le désirent est essentiel. C'est un droit, non un acte générant profit dans une politique de ratio de rentabilité au sein des hôpitaux. Sans ce droit, c'est tout le fonctionnement de notre société qui est atteint.
Cela est concomitant avec les attaques contre les services publics, les transports, l'hôpital, la sécurité sociale, les retraites, l'éducation nationale, et la liste n'est pas exhaustive. Nous assistons bien à la démolition d'éléments clés de notre société où l'humain a été longtemps au centre des préoccupations, afin d'ouvrir un boulevard à l'argent, au capital, à la rentabilité à deux chiffres.

photo.JPG

Thérèse KOZLOWSKI-MARESCAUX

Adjointe au Maire

 

 

Contre-manifestation samedi 6 novembre à Lille pour le droit à l'avortement

 

NB - Autre facette de la défense du droit des femmes : lutter contre les violences. Jeudi 25 novembre : Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, avec une conférence organisée par le Centre d'Information sur le Droit des Femmes et des Familles (03 20 01 37 37) : «Violences conjugales : vers une prise de conscience ?», jeudi à 14 à la Halle au sucre, 39, avenue du Peuple Belge à Lille.

29/10/2010

Miss Tourcoing : où en est la condition des femmes ?

Ce soir, hélas, aura lieu l'élection de Miss Tourcoing...

Il est des événements qui laissent un goût amer. Comment au XXIe siècle peut encore subsister ce genre de "cérémonies" d’un autre âge ? Depuis 1958, les Tourquennoises et les Tourquennois avaient très bien su s’en passer.

Une brochette de chair fraîche sous l'œil concupiscent d'un jury sans doute essentiellement masculin ne peut que nous interpeller sur la condition des femmes dans notre pays et à Tourcoing. Juger ainsi des jeunes filles pour la taille de leurs rondeurs et la beauté de leur visage est révélateur d’une société superficielle et qui amène parfois nos adolescentes vers des actes chirurgicaux insensés...

Alors que, par exemple, certains centres d'orthogénie sont menacés dans diverses régions de France, que les salaires entre les femmes et les hommes ne sont toujours pas égaux pour une même qualification, que le gouvernement se sent obligé de faire une loi pour obliger les conseils d'administration à accueillir des administratrices, nous pourrions utiliser notre énergie et notre argent à des causes en faveur de la réduction des inégalités. Et la liste ici n’est pas exhaustive…

 

Thérèse KOZLOWSKI-MARESCAUX

Adjointe au Maire de Tourcoing

Secteur Sud

 

17/10/2010

Au revoir Laurence !

canal.jpgLa vie est ainsi faite : des rencontres, des bouts de chemins parcourus ensemble, des départs, des séparations...

Tu as choisi de vivre et travailler sous d'autres cieux et plutôt que d'assumer ta fonction d'élue à moitié, tu as préféré démissionné. C'est tout à ton honneur !

Nous te remercions pour le travail que tu as effectué auprès des habitants du Blanc-Seau, la proximité que tu as entretenue avec eux, la grande écoute que tu leur as accordée, dans la bonne humeur et l'humour qui te caractérisent.

En accord avec Monsieur le Maire et notre groupe, L'écologie-Les Verts, je reprendrai la présidence du Conseil de quartier du Blanc-Seau. Je m'emploierai à poursuivre ton action dans ce quartier attachant et si singulier par sa géographie.

Bon vent !

Le Fresnoy.jpg

 

Thérèse KOZLOWSKI-MARESCAUX

Adjointe au Maire Secteur Sud

Présidente du Conseil de Quartier du Blanc-Seau

11/10/2010

Intervention auprès de la Société d'Horticulture - Le potager du Roi à Versailles

Bonjour,

 

potager.jpg

Tout d'abord, merci de m'accueillir pour cette réunion sur le Potager du Roi à Versailles. 

Nous avons tous vu ces images impressionnantes de la catastrophe qui a eu lieu en Hongrie la semaine dernière. Ce réservoir qui s'est éventré en laissant échappé des tonnes et des tonnes de boues toxiques. C'est avant tout un drame humain où des personnes ont perdu des membres de leur famille et aussi tous leurs biens et ceci nous touche particulièrement. Cependant, il s'agit également d'une catastrophe écologique. Combien de temps va-t-il falloir pour que la Nature vienne à bout de cette gigantesque pollution ?

Cependant, en cette année mondiale de la Biodiversité, notre attention est attirée par le spectacle de désolation qu'ont provoqué ces boues. La biodiversité y a été mise à mal, et elle est un élément essentiel de notre écosystème et je sais qu'un grand nombre d'entre vous y est attentif.

Restons optimistes. Nous avons des raisons de le rester !

La Ville de Tourcoing a installé quatre ruches au jardin botanique de façon à préserver les abeilles qui, dans le milieu rural, sont de plus en plus menacées par les pesticides et le dérèglement climatique.

D'autre part, nous voyons revenir dans nos jardins des légumes d'autrefois, comme la panais, certaines variétés anciennes de tomates, de pommes ou de poires. Nous voyons revenir aussi certains oiseaux, par exemple dans mon jardin, des grives musiciennes. C'est un vrai bonheur !

Je sais que vous êtes particulièrement attentifs, comme tous les jardiniers, à préserver la Nature en ville, et particulièrement à Tourcoing et vous remercie de tout ce que vous faites dans vos jardins pour la biodiversité.

Thérèse KOZLOWSKI-MARESCAUX

Adjointe au Maire 

Secteur Sud

21/08/2010

Fin de l'été : Vos éluEs écologistes en formation ... à Nantes

C'est une tradition pour vos éluEs écologistes de passer la fin de l'été aux journées de formation du CEDIS et de la FEVE.
Voilà cinq jours que trois d'entre eux assistent aux ateliers choisis selon leurs niveaux de connaissance, leurs missions d'élus ou leurs approfondissements personnels.
cedis.pngEtre éluE ne s'invente pas, il est sans cesse nécessaire de se remettre à niveau pour remplir au mieux les missions et mandats confiés par la population tourquennoise il y a maintenant plus de deux ans.
Le plaisir d'apprendre, d'en savoir plus, de trouver de meilleures solutions sont notre motivation permanente, mais le plaisir de le partager avec vous l'est encore plus.
Voici donc la liste des thèmes des ateliers fréquentés et les liens internet pour y retrouver les contenus.
Tous les tourquennois qui le souhaitent peuvent nous contacter pour en savoir plus, avoir les supports numériques, approfondir ensemble !

Thérése Kozlowski :
- Elaborer des projets avec des financements européens
- Gestion des déchets et collectivités territoriales : mettre en place une politique locale de prévention
- Une nouvelle stratégie pour les ressources financières des collectivités
- La démocratie participative à l'épreuve des innovations technologiques et sociales
- Entrepreneures et égales : tout un combat
- Rendre désirable la réduction de l'empreinte écologique
- La réforme territoriale : évolution et incertitudes d'un projet
- De l'homoparentalité à l'homoparenté : quelles propositions pour 2012 ? (JDE EE)
- Dans la rue et sur le web : militer autrement
- L'écologie : une alternative mondiale ? (JDE EE)
- Rencontre des éluEs des grandes villes (FEVE)

Jérôme Rohart :
- La rénovation énergétique du bâtiment
- Politiques publiques en direction des jeunes
- La ville durable, les éco-quartier : demain, la Ville
- La réforme territoriale : évolution et incertitudes d'un projet
- Rencontre des éluEs de l'Economie Sociale et Solidaire (FEVE)
- L'organisation des Etats Généraux de l'emploi et de l'écologie (JDE EE)
- 2012 : Que ferait un Ministre de l'Intérieur écologiste ? (JDE EE)

Bernard Despierre :
- Elaborer des projets avec des financements européens
- Politiques publiques en direction des jeunes
- Une nouvelle stratégie pour les ressources financières des collectivités
- Les PPP : Savoir évaluer les risques pour financer les projets
- Repenser les politiques culturelles au prisme de l'Agenda 21 de la culture
- La réforme territoriale : évolution et incertitudes d'un projet
- Rencontre des éluEs des grandes villes (FEVE)
- Rencontre des éluEs écologistes pour le Palestine
Nous avons eu la chance d'assister à l'avant première de l'avant première du film consacré au dessinateur SINE : "Mourir ? Plutôt crever !"
Sites à consulter :

22/04/2010

Démocratie, art, ville et pomme...

Ce soir, à l'Atelier électrique (Épidème), emblème de la résistance des habitants à un projet urbain, les conversations avec Patrick Bouchain, architecte, et Christophe Catsaros, tournent autour de l'art dans la ville.

Vaste sujet, complexe à souhait ! Depuis une cinquantaine d'années, les artistes renvoyant dos à dos les commandes publiques et les galeries et marchands d'art, s'approprient l'espace de la rue, du quartier, de la ville pour laisser libre cours à leur créativité. Pour mieux comprendre et approcher le sujet qui nous intéresse ce soir, l'exemple de la statue de Charles Fourrier, Place Clichy à Paris. Réquisitionnée pendant la seconde guerre mondiale pour être fondue par les Allemands, la statue a laissé son socle vide. Certains artistes ont mis en place une réplique en plâtre de la statue qui n'y est restée que quelques jours. La force publique a fait son travail.... D'autres y ont installé une cabine en verre, pour souligner l'absence de Charles, mais aussi pourParis-socle-cabine-Fourier-2.jpg que chacun d'entre nous puisse éventuellement prendre la place de la statue et y être à son tour statufié de façon éphémère. Ainsi, c'étaient les artistes, les passants, les habitants qui se réappropriaient l'œuvre.

Ce ne fut pas du goût de tout le monde et, très bientôt, c'est une pomme qui prendra la place de la cabine téléphonique, commandée bien officiellement et dans les règles, je n'ose pas dire de l'art. Aussi pertinent soit le symbole de la pomme, en quoi est-il plus juste que le choix du peuple et des artistes d'y mettre une cabine de verre, symbolisant sans doute que le peuple s'identifie à Fourrier et à sa philosophie.

Et concrètement, à Tourcoing, dans nos quartiers, comment les élus que nous sommes peuvent redonner aux habitants la faculté de décider de quelle œuvre, de quel environnement ils ont besoin ? Pourquoi devrions-nous décider pour eux comme nous le faisons avec notre démocratie représentative ? D'autant plus lorsqu'il s'agit d'Art, d'émotion face à une œuvre ?

Est-ce là le véritable enjeu de la démocratie du XXIe siècle ?

Comme beaucoup de sujets, il s'agit là sans doute encore d'une utopie qu'il me plairait de réaliser... J'ai toute la nuit, toute la vie pour y réfléchir !

Thérèse Kozlowski

Adjointe au Maire pour le Secteur Sud...

25/03/2010

Nicolas et la contribution carbone ...

Intervention CM du 25 mars 2010

" Monsieur le Maire, mes chers Collègues, Mesdames, Messieurs,

Sarkosi.jpgA l'occasion du vote du budget et après l'intervention de Vincent Lannoo, nous voudrions faire un retour en arrière.

En septembre 2009, Nicolas Sarkozy, la main sur le coeur ...

Lire la suite

23/02/2010

" Subir ou choisir ? La voiture individuelle, le ghetto, l'étalement urbain "

Tel fut le titre du colloque auquel nous avons participé à la Caisse des Dépôts et Consignations de Paris, avec l'association des Maires des Grandes Villes de France, il ya quelques jours.

Le Grenelle de l'environnement, le Sommet de Copenhague ont insufflé dans toutes les strates décisionnaires de notre société une autre façon de penser et beaucoup reste à faire.

IMG00062-20100209-1432.jpgVa-t-on continuer à subir la voiture individuelle quand on sait quels torts elle nous fait ?

L'étalement urbain est-il une fatalité ? Quels sont les outils à notre disposition pour favoriser les déplacements courts, redensifier les villes ?

- Le SCOT et le PLU se complètent très bien pour éviter la spéculation sur les terres. 0,20 €/m2 de terres cultivables, 80 € le m2 quand le même terrain est viabilisé ! Sacraliser ainsi certains espaces dédiés à la nature, à la culture…

- Travailler sur le concept d'immobilité plutôt que sur le concept de mobilité ! Concentrer au maximum sur un périmêtre restreint, activités économiques, habitat, loisirs…

Favoriser le lien entre les communes ou les pôles d'attractivité par des transports en commun efficients.

Va-t-on continuer à observer les flux "naturels" de population qui, à terme, provoquent des ghettos, qu'ils soient riches ou qu'ils soient pauvres ?

- Cesser d'appliquer de façon biaisée la loi S.R.U. qui, par exemple, est respectée dans une région, mais qui cache des disparités énormes entre les différentes communes : de 2 à 35 %, voire plus, de logements sociaux selon la ville considérée.

- L'ANRU permet d'augmenter l'attractivité des quartiers rénovés et de casser "la réputation" des banlieues.

ET TOUT CELA BIEN SÛR EN CONCERTATION AVEC LES HABITANTS !!!!!

Elle est pas belle la vie ?

Elle le serait ... si notre modèle Français ne s'était pas fondu dans le "rêve américain" de la propriété d'un pavillon individuel et du tout automobile.
A qui la faute ?
Nos villes, construites dans l'agglomération pour les besoins de l'industrie, l'ont été de façon à créer les conditions de " villes inamicales ", sans aucune recherche du plaisir d'y vivre.
Alors, aujourd'hui nous constatons - et c'est tant mieux - une baisse généralisée de la part de l'automobile dans la partie la plus dense des grandes villes, dont Tourcoing.
Il est alors temps de faire la ville joyeuse comme le préconise Louis Henry, architecte à la Caisse des Dépôts.
Il préconise, à l'instar de nos amis Suisse", l'Evaluation Hédoniste : la ville joyeuse, la recherche du plaisir d'y vivre ... tout ce que proposent les écologistes depuis de nombreuses années.
Pour réaliser cette évaluation du " Bonheur ", Louis Henry, propose de donner de la valeur finançière aux éléments constitutifs du bonheur.
Cette nouvelle qualité urbaine nécessite de revoir les outils d'évaluation. Louis Henry, a fait état de l'expérience de la ville de Zurich où lors des transactions immobilières, le prix du logement n'est pas seulement déterminé par ses caractéristiques propres mais par toute une série d'attributs liés à son environnement et à la qualité de vie (accessibilité, espaces verts, proximité des écoles et des commerces, etc.). La même démarche pourrait être suivie à l'échelle d'un quartier : la somme des attributs positifs et négatifs déterminerait sa valeur.
En conclusion provisoire de ce colloque, nous y avons reçu la confirmation qu'un certain nombre de projets, dont le City Drive développé par la société Auchan en hyper centre ville de Tourcoing, devenait totalement anachronique à la société de " l'après pétrole " qui se dessine aujourd'hui concrètement dans nos villes.

Thérèse Kozlowski et Bernard Despierre - Adjoints au Maire

30/12/2009

Meilleurs Voeux Ecologistes pour 2010

Voeux 2010 Les Verts de Tourcoing & Vallée de la Lys

18/12/2009

Pas de « concurrence libre et non faussée » à Tourcoing !

Le chemin de la construction européenne est un parcours difficile, surtout quand le but affiché est bien trop souvent un libéralisme outrancier. Dans ce contexte, les Services d'Intérêt Général sont malmenés et menacés.

La directive services régit au niveau européen ces services d'Intérêt Général en permettant, dans certains cas, de préserver certains secteurs de la concurrence. En ce moment même, cette directive est examinée par les parlementaires pour sa transcription en droit français et fait l'objet d'une proposition de loi.

9554c7b1c21bbc72a4d634ec45390f8b.jpgLes Verts, depuis de nombreuses années, sont attentifs à la sauvegarde des services que les collectivités, quelles qu'elles soient, rendent au public. Il est inenvisageable pour notre groupe L'Ecologie - Les Verts que, par exemple, les crèches ou le logement social, soient exposés à une «concurrence libre et non faussée». Nous avons la volonté que les Tourquennois puissent continuer à bénéficier des services accessibles au plus grand nombre d'entre eux.

C'est pourquoi nous allons voter pour cette délibération, tout en restant extrêmement vigilants sur les délibérations suivantes qui détailleront les modalités de cette protection des services d'intérêt général tourquennois.

Thérèse KOZLOWSKI - Adjointe au Maire chargée du Secteur SUD

03/12/2009

La longue marche pour une nouvelle gouvernance.

COMMUNIQUE
 
"Ce samedi 5 décembre se déroulent les Assises de l'Union.

perspective-maison-union-1.jpgLe site de l'Union est reconnu comme "Ecoquartier en devenir" et une des caractéristiques principales de la labellisation "Ecoquartier" est l'appropriation et la co construction, le plus en amont possible, des projets avec les habitants et les forces vives des territoires concernés : Tourcoing, Wattrelos, Roubaix.

Or, force est de constater que, pour ce qui concernent les élu(e)s de terrain (dont les élu(e)s Verts), le compte n'y est pas.

Si la dynamique enclenchée autour de l'Ilot Stephenson est pour nous positive celle ci reste très marginale au regard des enjeux de développement Durable appliqués à cet espace de 80 hectares.

Quatre vingts hectares qui devraient accueillir un vrai parc urbain de 16 hectares, si on applique la règle des 20%.

Ce chiffre est usuellement utilisé en ces temps de lutte contre les bouleversements climatiques ... mais, la "rumeur" serait plus proche des 5 hectares: un gros square !

Alors que depuis près d'un an nous demandons à ce que les élu(e)s, dans l'excercice de leurs missions respectives, soient associés au plus près de la définition des programmes et des aménagements en cours, hormis une réunion d'information générale (à huis clos) destinée aux seuls membres des 3 conseils municipaux, nous gérons toujours l'incertitude.

Les Tourquennois ne nous ont pas élus pour gérer l'incertitude mais pour prendre à bras le corps les projets écologiques, économiques et sociaux de notre ville.

Il ne nous parait donc ni utile, ni opportun de participer à des assises dans lesquelles nous sommes relégués au rang de spectateurs."


Bernard Despierre - Adjoint au Maire, Conseiller
Communautaire LMCU

La Marlière : Ferme Castel

Le premier mardi de chaque mois : un quartier !IMG_0406.JPG

Le 1er décembre, nous avons sillonné les rues de La Marlière. Nos pérégrinations nous ont menés jusqu'à la ferme Castel, l'une des trois dernières exploitations agricoles de notre commune : Élevage bovin (à l'herbe essentiellement), pommes de terre, blé, maïs…

IMG_0410.JPGAccueil chaleureux avec un verre de lait battu tout frais…, ferme au carré traditionnelle de la région avec ses odeurs typiques, une belle prairie pour laisser paître les 28 vaches de l'élevage. Bref, tout ce que nous aimons quand nous nous promenons à la campagne, sauf qu'elle est au cœur de la ville. Carré de nature, de résistance, mitoyen d'une zone industrielle, utile certes, mais bétonnée…

Hommage à Monsieur Castel (père) qui a su avec sa fourche arrêter les promoteurs et préserver ce havre de verdure au cœur de nos quartiers !

Total respect…

IMG_0408.JPG

Thérèse KOZLOWSKI - Adjointe au Maire chargée du Secteur sud dont La Marlière

 

22/11/2009

En savoir plus sur l'Accueil des Gens du Voyages à Tourcoing

Conseil Municipal du 19 novembre 2009
Question Orale posée par Thérèse Kozlowski

"A Tourcoing, s'installent régulièrement sur des terrains peu adaptés la communauté des Gens du voyage.

Tout aussi régulièrement, nous leur demandons de partir, souvent avec l'aide de la force publique, cette violence ne nous ressemble pas.

Les communes de plus de 5000 habitants se doivent d'avoir un terrain pour les accueillir et, il n'est pas acceptable de ne pas appliquer la loi

Quels sont les projets à Tourcoing pour accueillir dignement et durablement les Gens du voyage ?"

La réponse donnée par Sylvie Boudry vous sera transmise dès que le compte rendu nous sera fourni

Lire dans Nord Eclair : TOURCOING / GENS DU VOYAGE

À quand l'accueil ?

Au Pont Rompu et sur la zone industrielle de Neuville, les gens du voyage occupent à nouveau ... http://www.nordeclair.fr/Locales/Tourcoing/2009/10/28/a-quand-l-accueil.shtml

20/11/2009

En route avec Klimato !

Un jour, en Nord-Pas-de-Calais, un géant se leva pour sauver le climat.
Du 5 au 12 décembre, le tour de la région pour réveiller les endormi-e-s et interpeller les négociateurs à Copenhague.

 

Un jour, un géant se leva pour sauver le climat.

Dans le nord de l’Europe, les géants veillent sur leurs cités en héros tutélaires. Atterré par la teneur des négociations préparatoires au sommet de Copenhague et inquiet de l’apathie générale face au danger climatique, Klimato s’est mis en marche.

Tourcoing, Roubaix, Dunkerque, Renescure, Arques, Condé-sur-l’Escault, Loos-en-Gohelle, Arras, Calais… du 5 au 12 décembre, il sillonnera le Nord-Pas-de-Calais pour réveiller les endormi-e-s. Conclusion à Lille samedi 12: manifestation européenne pour le climat, départ 14 heures, mairie de Lille.

Venez l’aider, parlez-en à vos ami-e-s et même aux autres, rejoignez le voyage.

Le détail des étapes, le programme complet sur klimato.wordpress.com

Soutenez Klimato, rejoignez le Collectif des ami-e-s de Klimato : klimato@free.fr

cropped-klimato-logo23.jpg

15/06/2009

Nouveau collège Marie-Curie : Haute Qualité Environnementale

Visite - promenade au Collège Marie Curie.

Cette visite, je l'attendais avec une certaine impatience… Un nouveau collège à Tourcoing où on vise la certification HQE… Intéressant !
Les élèves nous ont accueillis, au fil de la visite, avec leurs compositions musicales : ils ont ainsi pu restituer tout leur travail : beaucoup de plaisir pour nos oreilles ! Bravo !
Pendant près d'une heure, nous avons déambulé dans les couloirs, éclairés le plus souvent par la lumière naturelle, visité les salles de classes spacieuses, agréables, colorées…

L'isolation est extérieure : par dessus les murs de béton, une couche d'isolant, un espace vide puis un mur de briques… S'il venait au froid l'idée d'entrer, il ne pourrait pas !
Une partie de la toiture est végétalisée : c'est à la fois un atout pour l'isolation (été comme hiver) et pour la gestion de l'eau…

photo.jpg

Les fenêtres à double vitrage exposées au sud sont équipées d'un dispositif qui permet d'ajouter de l'ombre en été, sans pour autant empêcher la lumière d'entrer largement en hiver. Ce dispositif est bien visible sur la photo de la façade du collège.

Il faudra encore attendre un peu pour l'inauguration, car le collège n'est pas terminé : le gymnase et le jardin (très prometteur) vont suivre…


A quand les 14 cibles de la certification HQE atteintes ?


Thérèse KOZLOWSKI-MARESCAUX
Adjointe au Maire
Secteur Sud