Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2012

Fukushima, un an après (Label Ville Février 2012)

Fukushima n'est pas une préoccupation de nos médias en cette période de campagne présidentielle. Cependant, le 11 mars, nous commémorerons cet accident consécutif au tsunami et il est nécessaire que les citoyens que nous sommes soient informés. Il est très difficile de lutter contre cette quasi-omerta et de glaner des informations fiables.

La situation à Fukushima est très préoccupante

L'ampleur de la fusion du cœoeur du réacteur 1 de la centrale a été sous estimée par les autorités japonaises. La quasi-totalité du combustible aurait fondu et commence à creuser, au-delà de la cuve du réacteur, le socle en béton de l'enceinte de confinement. Les dégâts sont sans doute beaucoup plus importants que l'a laissé entendre Tepco, l'opérateur d'électricité.

D'autre part, il n'y a plus que 9 réacteurs en service sur 54. Les Japonais vont donc sans doute sortir du nucléaire dans l'urgence. La majorité des centrales sont arrêtées pour la maintenance, mais les maires des communes à proximité ne souhaitent pas, pour la plupart, qu'on les remette en service. On les comprend aisément.

Quant aux zones contaminées, les mesures indépendantes sont rares. Il semblerait que le rayon de la zone touchée serait estimé entre 100 et 200 km (300 km pour Tchernobyl). Or, en France, notre législation impose des mesures de précaution en cas d'incident (accident ?) dans un rayon de 10 km !!! Ceci est plus qu'insuffisant. Tourcoing se situe à 100 km de Gravelines...

gravelines.jpgLa solution est claire : en sortir et vite. Les démantèlements nécessiteront des compétences que possèdent évidemment les agents des centrales, contrairement à une usine qui ferme, où les salariés se retrouvent sans emploi. Le développement des énergies renouvelables est un énorme réservoir d'emplois. Qu'attend-on ?

Thérèse Kozlowski-Marescaux - Adjointe Secteur Sud - Présidente du Conseil de Quartier du Blanc-Seau

Les commentaires sont fermés.